DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Le show caché : du pur Louis-José (2008)

Par • 26 décembre 2008 à 23:22

En marge de son deuxième one man show « Suivre la parade », l’humoriste Louis-José Houde a présenté un spectacle en octobre 2007, un peu avant d’entamer sa « vraie » tournée. Cette représentation, produite à trois reprises seulement, est constitué de tout le matériel issu de la période d’écriture de Houde pour son deuxième spectacle, mais qui ne cadrait pas avec la thématique de ce dernier. L’humoriste a décidé de tester ce nouveau matériel avec un public restreint et de regrouper tout ça sur un DVD.

Le DVD « Le show caché » est une excellente idée du clan Houde, car cela permet de d’amasser de l’argent sans brûler les punchs de son deuxième one man show. Rappelons que, lors de la sortie de son premier one man show, une trop grande partie du spectacle avait déjà été disponible dans divers médias, ce qui affectait la qualité générale de l’œuvre. Cette fois, Louis-José arrive avec un DVD constitué entièrement de nouveaux textes, sauf pour la dernière partie, que l’on a pu voir sur une scène de Juste Pour Rire cet été.

Dès les premiers gags, le spectateur reconnaît le style unique de Louis-José. Il ne tente pas de réinventer son humour ou d’explorer des sujets plus sensibles. Il demeure dans sa zone de confort, une zone dans laquelle il excelle. On le sent à l’aise avec du matériel nouveau. Son énergie, sa diction et la variété de ses punchs — ce qui constitue son pain et son beurre — produisent l’efficacité qu’on lui connaît. L’humoriste garde un bon taux de gags par minute. De plus, bien que les différents sujets soient un peu disparates, les transitions sont fluides et le rythme coule bien.

Si l’on peut reprocher une chose à ce DVD, ce serait sa longueur un peu courte, mais surtout le manque de finition du matériel. La plupart des blagues atteignent leur cible et il y a d’excellents gags dans ce DVD. Or, ce qui fait la force de Louis-José Houde (et ce qui lui permet de se distinguer de la compétition), c’est sa capacité à tirer le maximum de son matériel. Pour ce faire, il modifie légèrement certains gags au fil des représentations et il conserve ce qui produit le meilleur effet. Par conséquent, un spectacle représenté pour la première fois sera beaucoup moins efficace que la centième fois du même spectacle. Pour « Le show caché », qui n’a été monté que trois fois, ce travail quasi chirurgical de peaufinage n’a pas pu être fait. Il s’agit donc d’une version brute d’un spectacle qui pourrait être excellent. Pour l’instant, il n’est que très bon.

****

Par
Lire les 99 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3021 , 2