DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique dans le sous-solTrente ans dans la vie de Dominique, c'est loin d'être reposant. Des histoires aussi touchantes que rocambolesques racontées avec humour et sincérité.

Le Canadiens au sommet : une nouvelle dynastie ?

Par • 2 avril 2008 à 14:05

Hier, alors que le Canadien de Montréal concrétisait son premier championnat de division en plus de 10 ans, je me suis mis à me remémorer tous les joueurs qui sont passés dans l’équipe depuis les années de vache maigre.  Maintenant que nous avons une équipe compétitive, y a-t-il des joueurs des dernières années qu’on aimerait encore voir avec l’équipe?

 

Plusieurs visages sont passés dans l’équipe depuis notre dernière conquête de la coupe Stanley.  Le seul membre encore actif de cette époque glorieuse étant Patrice Brisebois.  Depuis ce temps, on a vu défiler des plombiers, des espoirs déchus et des vétérans au bout du rouleau.

 

L’échange le plus tristement célèbre a sans doute été celui où nous avons envoyé Patrick Roy au Colorado en échange de Jocelyn « Où est passé la puck » Thibault.  Tout ce qui est venu par la suite a été catastrophique.  Commençons justement par les gardiens de buts.  Suite au départ de Patrick Roy, nous avons dû d’abord subir Jocelyn Thibault pendant quatre saisons avant de se rabattre sur le nouveau venu prometteur, José Théodore.  Pour seconder Thibault et Théodore, il ne faudrait surtout pas oublier de mentionner les noms de Frédéric Chabot, Ron Tugnutt, Pat Jablonski et André Racicot.  Dans ce brouhaha de gardiens de buts, il y a eu aussi le vétéran Andy Moog qui a joué une saison (sa dernière) avec le CH pour que la direction réalise enfin que sa carrière était terminée.  Puis Moog est parti pour faire place à un autre vétéran en fin de carrière; Jeff Hackett.  Bien que pas mauvais, Hackett n’avait toutefois pas l’étoffe d’un gardien numéro un.  La preuve en a été faite alors qu’il a pris sa retraite tout juste après son échange du Canadien.  S’en sont suivis les Stéphane Fiset, Éric Fichaud, Mathieu Garon et David Aebischer.  Le plus récent ayant été Cristobal Huet.  Espérons que Carey Price saura cette fois-ci faire oublier toutes les bourdes du passé devant le filet…

 

Du côté des attaquants et des défenseurs, je ne m’ennuie pas de grand monde non plus.  On a qu’à penser à Brian Savage, Martin Rucinsky, Scott Thornton, Mariusz Czerkawski, Sergei Samsonov, Juha Lind, Dave Manson, Igor Ulanov, Mark Recchi, Vincent Damphousse, Sergei Berezin et j’en passe!!  Certains diront que Damphousse et Recchi avaient encore su potentiel et ils ont raison mais les faits parlaient par eux-mêmes.  Ils ne produisaient plus avec le CH.  Le seul joueur que j’ai regretté que la direction échange a été Yannic Perreault.  Pour le reste, je me satisfais totalement des frères Kostytsin, O’Byrne, Komisarek et compagnie.

 

Pour terminer, laissez-moi vous dresser une liste de tous nos premiers choix au repêchage depuis 15 ans.  Brent Bilodeau, David Wilkie, Saku Koivu, Brad Brown, Terry Ryan, Matt Higgins, Jason Ward, Éric Chouinard, Marcel Hossa et Ron Hainsey.  Ce n’est que par la suite, en 2001, que le repêchage est devenu plus fructueux.  On compte parmi les derniers jeunes choisis au sein de l’organisation des noms comme : Mike Komisarek, Chris Higgins, Kyle Chipchura, Andrei Kostytsin et un certain Carey Price !!

 

Une nouvelle dynastie ?  Je ne saurais vous dire, mais bigre que ça fait du bien de revoir la Ste-Flanelle au sommet !

Par
Lire les 242 articles par

Une Réponse »

  1. Ouf, tu as le don de sortir des noms oubliés toi. Laisse-moi en ajouter quelques-un à la liste : Joe Juneau, Zarley Zalapsky, Danius Zubrus, Gino Odjick ou plus récemment Garth Murray!

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1230 , 1