DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Panique chroniquePanique bouscule sa vie, provoque le chaos et observe avec le sourire ce qui en jaillira. Chronique publiée tous les dimanches.

Le bon voisinage

Par • 12 avril 2009 à 10:22

Le week-end dernier, Conjoint et moi étions à l’appartement, bercés par des airs de jazz. Un week-end gris où l’amour nous conservait à des lieux de l’ennui. Alors que de mes mains je façonnais avec passion cette masse qui allait devenir une fougasse aux olives et herbes de provences, une odeur de papier brûlé embaumait l’air. Une vérification de mon four me confirma qu’aucune odeur suspecte ne s’en dégageait. Des souvenirs embarassant d’une Panique adolescente, brûlant des lettres d’amours déchues dans son sous-sol de banlieue, ont mis un sourire sur mes lèvres et j’ai continué ma tâche, l’esprit ailleurs. Puis, ces bruits dans l’escalier m’ont ramenée à la réalité. On martelait le sol durement et aux portes on cognait sans attendre de réponse. Du judas de la porte, l’image du fantasme se transforme en panique : LES POMPIERS ! J’ai alors troqué le fantasme pour la course. J’ai couru vers l’extérieur, non pas sans avoir préalablement éteint mon four et attrapé Conjoint sous mon bras. Aux dires du propriétaire, Voisin d’en bas aurait eu la brillante idée de faire brûler de l’encens sans surveillance dans une boîte en carton, à proximité de son animal de compagnie, tout en ayant pris soin de décrocher les 2 détecteurs de fumée fournis par le propriétaire. Au final, c’est son lit qui a commencé à s’enflammer.

Ai-je envie de vivre sous un voisin négligeant/pyromane/voulant toucher ses assurances ? Non. Ai-je le droit de casser mon bail pour cette raison ? Non. Et là, je me suis questionnée sur les lois non écrites du bon voisinnage. Comment pouvait-on partager la même bâtisse sans avoir un code d’honneur, sinon d’éthique ou, au pire, de prudence ?

Brûle ta maison si tu veux, mais fais ça loin de chez moi!

J’ai donc pris la peine d’énumérer quelques règles du parfait voisinnage :

  • Aucune musique forte après 22h. Dans le cas d’une fête, avertir les voisins d’avance (et ne pas répéter la fête à chaque semaine !).
  • Faire attention au feu ; si tu ne tiens pas à tes affaires, pense aux autres. Si tu veux des sous, pense à faire voler ton appartement ou ta bagnole avant de penser au feu.
  • Quand les publisacs arrivent, le premier qui les voit rentre le paquet à l’intérieur.
  • Le corridor et la cage d’escalier ne sont pas des lieux pour jaser à vos amis ; on vous entend trop bien !
  • Qui dit « puit de lumière » dit « entrée direct dans votre intimité ». Faites attention aux puits de lumière dans les salles de bain, et de grâce, fermer le puit quand vous faites caca.
  • En aucun cas il n’est toléré de porter des souliers à l’intérieur si vous avez des voisins en dessous. N’attendez pas qu’on se fâche. Portez des chaussettes ou des pantoufles, point final.
  • S’il y a une buanderie dans l’immeuble avec seulement 3 laveuses, ne faites pas 3 brassées en même temps !
  • Si vous avez des problèmes avec votre Ex, réglez-les. On a aucune envie de parler à votre Ex parce qu’elle sonne à notre porte en pleine nuit sous prétexte que vous refusez de lui ouvrir.
  • Merci de ramasser notre courrier en notre absence. On vous retournera la faveur au besoin.
  • Vos odeurs de vidange/drogue/friture, ventillez-les par vos fenêtres. Pas dans le corridor ni dans le puit de lumière.
  • Assurez-vous que la porte principale est bien verrouillée après votre entrée ou votre départ.
  • Être voisin, ça ne veut pas dire être amis ; gardez une saine distance avec nous et avec nos amis.
  • Pour le bruit, limitez-vous au minimum, à l’exception du sexe. On tolère très bien l’écoute de vos ébats.

Maintenant, pensez-vous que je devrais coller cette liste sur la porte de mon immeuble ?

Par
Lire les 27 articles par

Une Réponse »

  1. Bien sûr, ne serait-ce que pour voir les réactions! Mais fais attention à ce que tu souhaites très chère!! Surtout pour ton dernier point. La journée ou ton amoureux sera parti pendant deux semaines faire fortune à Hawkesbury, pas sûr que tu vas trouver ça aussi amusant d’entendre les ébats du voisin pyromane avec son ex!!

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2602 , 1