DimancheMatin.com | Et si la semaine commençait autrement en 2020? :-o   
Chronique CaracteresSélection hebdomadaire d'un coup de cœur sur le site Caracteres.ca qui publie un texte littéraire par jour, sept par semaine, 365 par année...

La prophétie de mai

Par • 28 août 2011 à 4:30

Prophétie de Ming Fu retrouvée sur un papyrus de janvier 1920. Ça en dit long sur l’avenir qu’avait Caracteres.ca…

La transmission du message était sans attache. Qu’il s’agisse de mon amour, mon meurtrier ou mon bourreau, la géomatique des effluves devait s’opérer en douce. Je prédis qu’au printemps 1994, bien avant l’heure de la désillusion ultime – lors de la Dé-Composition : l’infiniment temps théâtral de la poésie silencieuse, égotiqueLoulou viendra nous annoncer que le temps a les mains froides. Dès lors, tel un nocturne kaléidoscope, le prince des arbres nous racontera l’histoire du gars que tu connaissais pas.

Sauvage, Madame Beth prendra une pause matinale au soleil de juillet, juste avant que l’eau tonne. Pour se doter d’une scolarité poétique qui soit digne de ce nom, il faut savoir écouter les maux. Et regarder la lune. Les vies auxquelles on tourne le dos en sortant du bus ne représentent que des bricolages, un porc d’âme, en un vendredi sain au ciel dégagé. Et à ce moment précis, 2-0 Canadiens ce sera, dans la téloche du communicatueur. Les plus ferrés vivrons alors l’Iliade : le voyage solitude l’âme dans son unicité, dans cette ère où chacun cherche son lac.

Lorsque cette heure aura sonné, il faudra chasser le vent, tel un fragment de maman. Le prendre, s’en faire une jupe de bouches et le boire dans le verre des lamentations.

Par
Lire les 22 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1336 , 1