DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique femme au foyerAnimatrice radio à temps partiel, femme au foyer le reste du temps, Émilie vous invite à suivre ses aventures tous les mercredis.

La finale d’Occupation Double : un malaise commenté

Par • 30 novembre 2011 à 8:31

En tant que bonne femme au foyer (ne pas confondre avec l’équivalent féminin de bonhomme), j’ai suivi Occupation Double. Mon mari ne comprend pas pourquoi. Il se demande pourquoi une fille intelligente (ouhhh c’est moi ça) regarde une telle abomination à la télévision.

Honnêtement, je ne le sais pas pourquoi je regarde cette émission. Il faut croire que j’aime ça. C’est tout. En fait, je pense qu’Occupation double est le moyen que la société québécoise a trouvé pour commérer. Dans un passé pas si lointain, les femmes travaillaient moins (je veux dire sur le marché du travail et non en terme de quantité de travail) et avaient ainsi plus de temps pour regarder par la fenêtre et potiner. Aujourd’hui, nous passons 40 heures au bureau, 10 heures dans l’auto pour s’y rendre et en revenir et nous dormons le reste du temps. Nous n’avons plus le temps de regarder ce qui se passe chez le voisin.

Tout ça pour dire que je ne vais pas vous parler de la finale d’Occupation Double, mais plutôt des réactions à la finale. Étant donné que le mari n’aime pas l’émission, je l’ai enregistrée. Quelle bonne idée j’ai eue de fermer Facebook le pendant Tout le monde en parle». Tous les punchs de la finale y étaient révélés au fur et à mesure et si j’avais été en ligne, j’aurais gâché ma surprise par rapport au malaise général à la fin de l’émission.

Si tout le monde qui a fait un commentaire sur Occupation Double avait donné un dollars au Movember (pour encourager nos chums qui ont dû subir OD), je pense que des millions de dollars supplémentaires auraient pu être amassés.

N’importe quoi qui serait arrivé pendant l’émission d’OD aurait été éclipsé. Vouloir passer quelque chose en douce, c’est le moment que je choisirais pour le faire. Peut-être que nos politiciens devraient jouer dans une télé-réalité pour interpeller le québécois moyen. On pourrait appeler ça : Gouvernons le Québec. Si jamais Québec Solidaire gagne, on pourra revenir au titre Occupation double. Celui ou celle qui se rend à la fin gagne la chaise de premier ministre.

Je dépose le projet à Julie, elle va peut-être aimer ça!

Par
Lire les 53 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2117 , 1