DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Jean-Marc Parent à l’Auditorium de la Porte-du-Nord

Par • 12 mars 2007 à 8:35

J’ai attendu quelques jours, il est vrai, avant de publier ma critique du spectacle de Jean-Marc Parent à Chibougamau (un événement que chacun d’entre vous aviez sans doute mis à votre agenda). Mais que voulez-vous, quand on déteste un humoriste, qu’on obtient des billets de faveur pour aller le voir, et que contre toute attente, on trippe pendant 2 heures 45, ben faut réfléchir un peu à ce qui s’est passé.

 

Dans ma vie, il y a deux shows télévisés québécois ultra populaires que j’ai fièrement refusé de visionner, ne serait-ce qu’une seule minute : Crap Académie et L’heure JMP, le show hebdo de Jean-Marc Parent dans les années 90 (les plus jeunes ne s’en souviennent probablement pas). Ché pas, mais les facéties de Jean-Marc Parent, ses sketches longs et semi-improvisés, la musique de son groupe de paddés (le Mercedes Band) me puaient au nez. Quelle ne fût pas ma surprise de virer subitement mon capot de bord jeudi dernier, dès les premières minutes de son nouveau spectacle, Urgence de vivre. Pourtant, les mêmes improvisations interminables, les mêmes passages de sa vie racontés avec force détails. Comment expliquer alors cette sympathie subite qui me jugulait complètement ? Je crois que c’est parce que j’ai donné la chance au coureur, et que le coureur, ben il a gagné.

 

Aucun flafla dans ce one man show comme il ne s’en fait plus : à peine quelques passages musicaux rapidement résorbés, deux ou trois effets sonores, aucun spectateur forcé de monter sur scène (la béquille préférée des humoristes pourris), et des lampes qui ouvrent et qui ferment. Le reste, ça se passe entre « JMP » et le public. Et quel charisme ! L’homme a beau nous raconter qu’il a reçu une branche d’arbre dans face, à dos d’éléphant en Thaïlande, ou encore détailler les flexions du perroquet dans un restaurant au Mexique, on l’écoute avec avidité, dans un silence hachuré d’éclatements de rire. Pendant 165 minutes (avec une entracte de 20, avouons-le), l’homme arpente la scène comme s’il avait grandi dessus, de long en large, narrant une course à moto, les méthodes de rasage de son père, son voyage au Maroc, toujours en captivant son public, et parfois en le touchant au moment où il s’y attend le moins.

 

Si l’on peut dire que l’assistance chibougamoise, nombreuse (plus de 500 personnes) et conquise d’avance, a été un public facile pour Jean-Marc Parent, malgré une introduction cahoteuse (on le sait qu’on reste loin à Chibougamau, pas besoin d’en beurrer une autre couche), il faut rendre à César ce qui lui appartient : l’humoriste réussit, avec une aisance déconcertante, à saisir et conserver jalousement l’attention qui lui est accordée, à notre plus grand bonheur d’ailleurs. Un sacré bon show…

 

Photo : Jonathan Habel

Par
Lire les 155 articles par

4 Réponses »

  1. JMP, je ne l’ai jamais vu en show face à face, mais j’avoue que j’ai déjà flashé mes lumières en regardant l’heure JMP!! ah que de souvenirs!
    Cet homme m’a toujours impressionnée par sa facilité à nous faire entrer dans son environnement. Quand il parle de régime amaigrissant, on sent qu’on a faim avec lui quand il souffre avec sa saucisse à hot-dog!
    Mes parents sont déjà allé le voir en show et je me souviens, ça avait duré 4h30! Je n’en revenais pas, c’est tout un entertainer, imagine l’avoir dans ton salon à Noël, tu t’ennuies pas certain!

  2. Wow, un autre qui reste loin de tout le scrap academie, je suis vraiment fier de toi !
    Le show à l’air super bon, je pense que je vais être obliger d’aller le voir!

  3. Qu’on l’aime ou que l’on ne l’aime pas,Jean-marc est le meilleur raconteur de toute la colonie artistique.Il est dans son élément et sa parrait.
    J’avoue moi aussi avoir flashé mes lumieres à l’heure jmp et avoir littéralement tripper sur le mercedes band,aujourd’hui,alain et rejean viennent de terminer une belle et longue tournée avec johnny halliday,ce ne sont pas des losers.Pour des padders pour reprendre votre expression,ils sont aller loin hein..mais sans rancune..justice a été faite,jmp a maintenant gagné bataille,vous êtes pris au piege…Mais encore qqn qui est contre star académie,ces vedettes pré-fabriquer,mais ils faut avouer qu’ils en n’A des bons,mais sur toutes la gang,seulement quelques-uns resteront,les autres ce décourage trop vite…dommage,mais il serait faux de croire que toute personne qui passe par star académie a du talent… .Mais le dernier show de j-marc,pour revenir au sujet,est formidable,bravo j-marc

    amélie

  4. Les Backstreet Boys aussi ont été loin… 😛

    Sans rancune.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 4335 , 2