DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique dans le sous-solTrente ans dans la vie de Dominique, c'est loin d'être reposant. Des histoires aussi touchantes que rocambolesques racontées avec humour et sincérité.

Je me souviens

Par • 12 novembre 2008 à 9:06

Il y a eu les élections fédérales où nous avons réélu un gouvernement conservateur minoritaire et si on croit les sondages actuels, nous allons réélire un gouvernement minoritaire libéral u provincial.  Comme le disent plusieurs analystes politiques, on a souvent la mémoire courte.

Loin de moi de vouloir faire l’éloge ou la critique d’un parti ou d’un autre mais force est d’admettre que si nous avions la moindre mémoire collective, on y penserait à deux fois avant de voter…

Le parti libéral de Jean Charest a été fortement critiqué dans toutes les sphères possibles au cours de ses deux derniers mandats.  Vous vous rappelez la grève étudiante sur les prêts et bourses?  Le gouvernement a reculé.  Il y a eu aussi le financement complet des écoles juives où encore une fois, le parti libéral a dû se rétracter.  Que dire de la commission Bouchard-Taylor où des millions ont été jetés aux poubelles pour entendre des commentaires très peu édifiants de Québécois en manque d’attention.  Et tout ça pour quoi?  Pour un rapport qui a pris la direction des tablettes plus rapidement que ça nous prend pour dire ‘accommodements raisonnables’.  Dois-je vous rappeler le fiasco du CHUM ou de l’UQAM?  Et comment M. Charest a-t-il fait pour faire oublier tous ces faux pas.  Il s’est effacé.  On en a pas entendu parler jusqu’à ce qu’il sollicite un nouveau mandat…

Le parti québécois semble renaître de ses cendres après avoir été relégué comme deuxième parti d’opposition avec à sa tête, une Mme Marois, qui avait précédemment perdu la course à l’investiture pas moins de trois fois.  Ce même parti québécois qui sort du grenier la souveraineté un jour pour l’enfouir dans le fond du sous-sol le lendemain.  Ce même parti qui voulait décider où nous devions aller en vacances si nous voulions recevoir des crédits d’impôts.  Et maintenant, pour vous inciter à voter pour eux, ils vous promettent un gros chèque de 200$ pour supposément combattre la crise économique… Pitié!  Pourquoi pas nous envoyer tous une bouteille de vin pour Noël et une boîte de Ferrero Rocher tant qu’à y être.

Puis il y a le bon vieux parti de Super Mario avec ses députés qui ne gagnent pas tous nécessairement à se faire connaître.  Que ce soit Simon-Pierre Diamond qui traite les transfuges adéquistes de putes de la rue St-Laurent ou Claude Roy qui compare l’autonomisme à des fauteuils pour femmes enceintes, il faut avouer que ça ne vole pas haut.  On se demandait pourquoi Mario voulait cacher son équipe et garder le podium pour lui seul.  On commence à comprendre maintenant.  Même le programme de Dumont ressemble de plus en plus à celui des deux autres partis en prônant plus d’intervention de l’état.

Et voilà vos choix mes chers amis.  J’omets volontairement de vous parler de Québec solidaire qui devrait performer aussi bien que les troupes d’Elizabeth May au fédéral.

Il semble bien que nous nous dirigeons à nouveau vers un gouvernement minoritaire libéral.  Mais bon, c’est nous qui l’aurons voulu!  Je suis peiné pour moi-même mais comme on dit, on a les gouvernements que nous méritons… Nous avons quand même élu Ti-Jean Chrétien trois fois et André Arthur deux fois…

Par
Lire les 242 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1643 , 1