DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
ÉditorialPuisqu'il y a des choses qui doivent être dites, aussi bien les dire avec une verve franche et directe. Des sujets chauds, traités vivement sans trop de fioritures.

Je l’aime mon parti!

Par • 21 février 2010 à 10:35

La parole est d’argent mais le silence est d’or.  De toute évidence, Lucien Bouchard ne voit pas les choses de la même façon.  La semaine dernière, l’ancien premier ministre du Québec s’en est donné à coeur joie en tirant à boulets rouges sur son ancien parti.  Une autre attaque de « belles mères ».  Mais quel est l’effet réel lorsqu’un ancien chef péquiste fait une sortie semblable?

On se rappelle dans le passé que plusieurs anciens chefs ont fait la même chose.  Qu’on pense à Jacques Parizeau ou Bernard Landry, les péquistes ont le don de se tirer dans le pied assez régulièrement.  Quel est le but avoué au juste?   Comment ces bonnes têtes bien pensantes peuvent-ils espérer soulever les passions des troupes en critiquant si ouvertement leur parti d’appartenance?  Ils s’époumonnent à dire que le PQ ne parle pas assez souvent de souveraineté, de projet de société.  Alors qu’est-ce que cela a comme effet?  Si j’étais un jeune péquiste engagé, je ne suis pas certain que j’aurais envie de voter pour le parti de Mme Marois avec de telles déclarations…

Il faut bien comprendre que de telles attaques aident grandement l’ennemi.  D’ailleurs, le premier ministre Charest n’A pas manqué d’utiliser les paroles du bon vieux Lucien afin de capitaliser contre le PQ.  Je ne sais pas ce que vous en pensez mais il me semble que le genre de déclarations comme l’a fait Lucien Bouchard devrait se faire dans le privé.  Si l’ancien premier ministre n’est pas d’accord avec la direction que Pauline donne au parti, il pourrait très bien s’assoir avec Pauline et lui faire part de ses « visions lucides ».

C’est devenu une tradition au PQ de nuire au chef en place.  Tout le monde y a goûté; André Boisclair étant en haut de la liste.  C’est un véritable non-sens.  Mme Marois avait réussi à faire remonter le parti Québécois aux dernières élections en récoltant les adéquistes déchus et voilà qu’elle reçoit une jolie claque au visage de la part de son ancien premier ministre.  Que cherchait à faire Lucien Bouchard au juste?  N’a-t-il pas échoué lui-même dans sa quête de rendre le Québec souverain alors qu’il était au pouvoir?

Par
Lire les 242 articles par

Une Réponse »

  1. Ont dirait que certaines personnes charismatiques prennent la tête du Parti,s’emparent de la cause souverainiste mobilisent et canalisent les troupes ,font traîner les choses le plus longtemps possible et ensuite sabote tout et démissionne, puis ça recommence.
    Nous attendons toujours le portrait ou un plan en détails d’un Québec souverain.
    Qui sont les vrais souverainistes et qui sont les faux?
    En passant je suis contre toute forme d’accommodation,
    je suis pour les décisions basées sur respect de la majorité et non pas sur des rapport de philosophe.
    Je sus pour la souveraineté du Québec.
    Bravo Madame Marois pour avoir tenu tète a M.Taylor sur les accommodations et exprimé la volonté de la majorité.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2117 , 1