DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Il était une fois Walt Disney au Musée des beaux-arts

Par • 10 mai 2007 à 22:25

Une longue et belle exposition consacrée aux inspirations de Walt Disney créateur de l’empire du même nom. On y retrouve des sketchs dessinés à la main, des livres qui ont inspirés M. Disney comme les Fables de Lafontaine, des figurines et des vieilles poupées de Mickey et Minnie lors des premiers jours de leur création. Chaque salle présente en ordre chronologique des esquisses, des toiles ou des peintres qui ont inspiré la création de l’histoire et des images. On retrouve aussi un court extrait des films en question ce qui nous permet de mieux comprendre le lien entre tous les items exposés.

 

Blanche neige et les sept nains, Dumbo, Fantasia, Bambi, Cendrillon, Alice au pays des merveilles et j’en passe se retrouvent dans les salles du musée. Vers la fin de l’exposition, un film d’environ 5 minutes nous raconte comment on faisait, à la main, un film d’animation dans les années cinquante. Tout est fait par étape, le dessin, la transposition, la couleur, la photo, le montage, les sons et les voix. Un travail minutieux et très fastidieux qui nous permet de mieux apprécier les images qui défilent devant nos yeux. Juste avant la sortie, on nous raconte que M. Disney et M. Salvadore Dali s’admiraient l’un et l’autre sans jamais avoir pu terminer l’oeuvre qu’ils projetaient de faire ensemble. Sur le dernier écran, on nous montre ce film qui a été finalisé dans les dernières années par la maison Disney. Un chef-d’oeuvre de beauté et de fluidité. Juste pour ce court-métrage, la visite de l’exposition en valait la peine. À voir au Musée des beaux-arts de Montréal jusqu’au 24 juin 2007.

Par
Lire les 74 articles par

2 Réponses »

  1. Eh ben, je sais pas si Disney aurait réussi à nous faire rire avec les horloges molles de Dali, si leur projet de collaboration avait été mené à terme…

    Ceci dit, tentant comme exposition, ça doit replonger en enfance !!

  2. Je dirais que sans nous faire rire, ce film est typique de Dali et typique de Disney. C’est comme un peu une symbiose inévitable, quelque chose qui aurait toujours du exister, un chef-d’oeuvre ! Et pour ce qui est de replonger en enfance, je dirais que de tous les films exposés, il n’y en a que 2 que j’ai déjà vu au complet! Ils sont quand même vieux ces films! 😛

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2103 , 1