DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique femme au foyerAnimatrice radio à temps partiel, femme au foyer le reste du temps, Émilie vous invite à suivre ses aventures tous les mercredis.

Hymne à l’automne

Par • 22 septembre 2011 à 9:57

Je ne ferai sans doute pas l’unanimité avec la prochaine déclaration, mais j’aime mieux l’automne que l’été. Enfin, une saison qui s’assume. Pas une «wannabe» comme l’été qui se laisse désirer et qui finit en laissant une amertume. L’automne, ça, c’est une saison.

J’ai toujours été un peu nerd. Chaque fois que le mois d’août se pointait, j’avais déjà hâte de recommencer l’école ; l’été étant qu’un passage obligé avant de revoir mes camarades de classe. École rime avec automne. Même encore aujourd’hui, après avoir terminé mes études, je me sens fébrile au début du mois de septembre. Comme si la nerd en moi se préparait inconsciemment à une nouvelle année. À reprendre le cours normal des choses.

L’automne, c’est aussi ressortir ses gros chandails de laine. Je suis une fan des cols roulés qui sont pourtant détestés de la plupart du monde. Alors que certains se sentent étouffés, moi ça me réconforte. C’est aussi mettre des bas dans ses souliers (on range les sandales s.v.p.) on ressort les nombreuses bottes à la mode qu’on a achetées et qui sont trop chaude pour l’été, mais pas assez pour l’hiver. Des bottes qui, au final, n’ont que du style et peu de côtés pratiques. Mais on s’en fout : elles sont si belles et il faut les rentabiliser.

L’automne, c’est faire la compétition avec son chum à savoir qui va décoller le chauffage en premier parce qu’il fait froid. C’est de subtilement rajouter des couvertes dans son lit. C’est le hockey qui recommence. C’est se rouler de façon très clichée dans les feuilles. C’est regarder des films d’horreur et se faire peur pour se préparer à l’Halloween. C’est se préparer un horaire détaillé des nouvelles émissions à la télé. C’est reprendre les activités qu’on a délaissées pendant l’été, sous prétexte qu’on est en vacances. C’est écouter Break syndical des Cowboys Fringants. C’est pouvoir manger plus en se disant qu’on fait des provisions de gras pour l’hiver.

Oui, l’automne, c’est froid. Et ça peut être déprimant lorsqu’on pense qu’il devrait bientôt laisser place à l’hiver, mais pour moi le Nouvel An commence à l’automne. C’est là qu’on se reprend en main après avoir peut-être abusé des plaisirs de l’été. On décide de s’inscrire à des cours, on sort prendre des marches sans empester l’huile à mouche. On prend de nouvelles habitudes saines. Un peu comme les résolutions du Nouvel An.

Ne serait-ce que pour ses couleurs flamboyantes, l’automne mérite d’être aimé, contemplé et apprécié!

Par
Lire les 53 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1735 , 1