DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Fall out boy – Infinity on high (2007)

Par • 21 mars 2007 à 20:59

Fall out boy sera de passage à Montréal le 25 mai prochain au centre Bell et j’ai décidé de m’offrir leur show comme cadeau d’anniversaire. Alors avant de passer cette soirée de fête seule dans les estrades, il fallait que j’en connaisse un peu plus de ce groupe autrement qu’avec le hit This ain’t a scene. Voilà trois semaines que j’écoute en boucle leur excellent dernier album Infinity on high. La dernière phrase de l’album reflète exactement ce que je ressens quand je l’écoute : Now press repeat.

Pendant que je me fais un plaisir de vous écrire cette jolie critique, je fais jouer l’album et je suis vraiment contente de réaliser que je reconnais toutes les chansons et que je les aime toutes. Bien sûr, c’est une phrase qui peut vous sembler ridicule, mais je n’ai jamais écouté ce genre de musique avant. Je suis une fan de musique douce, populaire et les ballades au piano ont toujours été mes chansons préférées donc je me retrouve ici en terrain totalement inconnu.

Je ne peux pas comparer avec aucun autre album du groupe puisque c’est le premier que j’ai entre les mains mais les chansons entraînantes sont accrocheuses. Je trouve que le rythme de fond se ressemble toujours un peu, mais plus on écoute l’album, plus on perçoit les subtilités. Les refrains nous restent dans la tête mais, pour faire honneur à mon goût profond, la seule ballade au piano de l’album, la chanson Golden, du haut de ses 2 minutes 32 secondes, est quand même celle que j’ai le plus envie d’entendre le 25 mai. Et celle que j’ai le plus envie de chanter? This ain’t a scene, it’s a goddamned arms race !

À noter que la première partie de Fall out boy sera assurée par +44, un autre album qui joue en boucle depuis trois semaines dans mes oreilles et qui est aussi excellent! Comme quoi les goûts changent!

Par
Lire les 74 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1164 , 1