DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique 11 questionsPourquoi poser 10 questions lorsqu'on peut en poser 11? Série d'entrevues colorées exclusives à DimancheMatin.com.

Entrevue avec Allen Cormier : Parti Conservateur du Canada

Par • 21 avril 2011 à 18:03

Dans le cadre de l’élection fédérale du 2 mai prochain, nous avons demandé aux différents candidats des partis politiques se présentant dans la circonscription de Haute-Gaspésie-La-Mitis-Matane-Matapédia de bien vouloir se prêter au jeu des 11 questions. Pour cette deuxième entrevue, je vous présente le candidat conservateur, M. Allen Cormier

1-Premièrement, comment approche-t-on une élection dans un comté qui vote pour le Bloc depuis des dizaines d’années?

Il n’est jamais trop tard pour bien faire donc de faire le bon choix . Les gens seront beaucoup mieux servis avec un député conservateur au pouvoir qui a déjà toute la confiance du Premier Ministre Harper qu’avec deux fantômes du Bloc qui n’ont pas fait le travail au cours des 17 dernières années.

2-Pourquoi avez-vous fait le saut en politique fédérale?

A titre de préfet de la MRC de La Haute-Gaspésie depuis 18 mois , (malheureusement cette MRC est l’une des plus pauvres au Québec) je me disais qu’avec un bon député au pouvoir et avec une bonne équipe, ma région  n’en serait que mieux servie. J’aimerais aussi vous souligner que l’équipe de monsieur Harper priorise la santé et l’économie,  deux éléments très importants aux yeux de la population .

3-Comment contre-t-on l’exode des jeunes vers les grandes métropoles?

Il faut que les jeunes aient accès à des programmes de formations scolaires attrayants dans toutes les régions du Québec. Il faut également appuyer des programmes tels Place aux Jeunes qui jouent un rôle essentiel dans le retour de nos jeunes en région. Finalement par la mise en place de crédits visant le retour des jeunes dans les régions qui affichent un solde migratoire négatif ou encore dans les régions dévitalisées.

4-Vous avez complété vos études en presse écrite à Jonquière et ensuite pratiqué votre métier pendant de nombreuses années.   Dans cette optique, est-il plus facile de poser ou de répondre aux questions?

J’ai des aptitudes pour les deux facettes.

5-Comment donne-t-on confiance aux électeurs quand votre chef ne jouit pas d’un grand capital de sympathie, surtout au Québec?

Pour avoir eu le privilège de côtoyer monsieur Harper à des nombreuses reprises au cours des derniers mois je peux vous dire qu’il est très sympathique. Les gens qui ont appris à bien le connaître l’affectionnent.

6-Quelles seraient vos premières réalisations si vous étiez élu le 2 mai prochain?

Livrer le plus rapidement possible les dossiers prioritaires à chacune des MRC.

7-Croyez vous qu’un gouvernement minoritaire est bénéfique pour la population parce qu’il force les partis à travailler ensemble ou pensez-vous que c’est plutôt un handicap pour le parti au pouvoir?

Tout dépend des conditions et de l’ouverture des autres partis à bien vouloir coopérer pour le bien commun des citoyens de tout le Canada.

8-Comment s’y prend-on pour convaincre les électeurs à se présenter aux urnes avec un climat de lassitude et de méfiance généralisé de la part de la population envers les politiciens?

Il faut les convaincre que voter est très important. Dans notre comté nous avons aussi la chance de changer un Parti totalement inefficace par un député au pouvoir (Parti Conservateur) qui sera en mesure de faire cheminer efficacement les dossiers et de porter les priorités de la région à Ottawa.

9-Outre la politique et le journalisme, qu’est-ce qui passionne Allen Cormier?

D’abord ma famille et les enfants (trois filles adorables).  Côté travail, j’ai suivi avec succès une formation de pompier niveau I et d’officier non-urbain . J’ai aussi un intérêt marqué pour la pratique d’activités sportives.

10-Avez-vous des projets pour revitaliser le milieu de la culture dans Haute-Gaspésie-La-Mitis-Matane-Matapédia?

Il faut assurer la pérennité de nos musées; Matamajaw dans Causapscal, la maison du docteur Frenette dans Causapscal également, le centre Exploramer de Sainte-Anne-des-Monts à titre d’exemple. Je crois également qu’il faudrait un organisme porteur dans chacune des MRC dans l’organisation d’événements.

11-Finalement, pouvez-vous dire à nos lecteurs en quelques lignes pourquoi ils devraient voter pour vous le 2 mai prochain?

La région a trop souffert de la performance décevante des députés bloquistes au cours de ces 17 dernières années. Il faut du changement. Il faut un leader. Il faut se donner un bon gouvernement conservateur stable et majoritaire à Ottawa.

Par
Lire les 242 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2528 , 1