DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique 11 questionsPourquoi poser 10 questions lorsqu'on peut en poser 11? Série d'entrevues colorées exclusives à DimancheMatin.com.

Entrevue – 11 questions à Orange Orange

Par • 9 novembre 2010 à 19:55

Ils ont gagné le Félix de la pochette de l’année au Gala de l’ADISQ 2010 avec leur premier album éponyme. Ils ont donc été récompensé pour le contenant avant le contenu. Pour la pelure avant l’orange. Parions qu’ils vont séduire l’industrie avec leur musique d’ici l’an prochain. J’ai eu le plaisir de poser 11 questions à Orange Orange…

1. Si vous aviez seulement 5 mots pour décrire votre musique, quels seraient-ils?
Pulpe, sexe, disco, yin-yang, orange.

2. L’an dernier, vous nous avez offert une belle surprise pour Noël avec votre version de la chanson Maman Embrasse le Père-Noël. Est-ce que vous nous préparez quelque chose cette année?
D’autres surprises sexy, certes, mais surtout un nouveau vidéoclip pour Je suis le Héros.

3. J’ai eu la chance d’assister à l’un de vos spectacles et j’ai été surpris par la profondeur de vos explorations. Quelle est votre plus grande préoccupation pour livrer une bonne performance sur scène?
La chose la plus importante est de faire un bon spectacle pour les fans qui connaissent les chansons, tout en allant chercher un public plus large qui ne nous connaît peut-être pas. On y parvient avec des penchants plus rocks et électroniques. Sinon on laisse aller nos bêtes intérieures à qui on fait tout à fait confiance. Quand les gens nous disent qu’on sonne comme si on était une douzaine sur scène, ou que les couples viennent nous dire qu’on ravive leur goût s’envoyer en l’air, on trouve qu’on a fait un bon show.

4. Ceci est une question vide. Nous attendons une réponse pleine…
On a deux chats à la maison, Madrid Spanish (mère et chatte espagnole) et Moustachio Spanish (fils tigré avec une moustache blanche dessinée subtilement en bas de son nez de chat). Comme notre chatte est encore enceinte, on en profite pour faire de la pub pour les futurs chatons qui seront à donner à la fin de l’hiver.

5. Qui vous inspire au Québec?
Des musiciens comme We Are Wolves, Ariane Moffatt, Beast, Yann Perreault, Think About life et Creature. Des designers comme Bodybag, Voyou, Atelier B et Ève Gravel. Des journalistes comme Sebastien Diaz. Des photographes comme Maxyme G Delisle, Simon Duhamel et Raphaël Ouellet. Des pros du style et du multidisciplinaire comme Mélanie Turcotte et Sebastien Leblanc. Des gens qui osent faire différent et qui n’ont pas peur de ne pas se confiner aux limites d’exportation du petit Québec. Et qui sait, peut-être toi!

6. Je vous donne le choix de faire un duo avec l’artiste américain de votre choix, qui choisissez-vous?
Il serait difficile de choisir entre Beck et Lady Gaga. Si on va outre-mer, la liste s’allonge : Camille, Danger Mouse, Gorillaz, Radiohead, Lilly Allen, Peaches

7. Un journaliste de l’hebdo culturel Voir a semblé sous-entendre que vous n’aviez pas vraiment votre place au Gala de l’ADISQ 2010. Sans entrer dans une guerre de mots, qu’est-ce que vous avez à dire aux critiques qui n’aiment pas ce que vous faites?
Ce qui nous intéresse c’est la création. Aller de l’avant et ne pas refaire ce qui a déjà été fait 100 fois auparavant par un autre band générique. Inventer des façons de faire la fête et rester positif, parce que la vie n’est pas toujours 4 on the floor. On respecte les gens qui sont vrais, pas ceux qui font des fellations pour garder leurs jobs et qui en reçoivent de la part des maisons de disques pour s’attirer des louanges. Tout est relatif, tu aimes ou tu n’aimes pas. Ok, mais arrête de suivre le héros, tu peux être cool sans faire comme les autres.

Sinon on aime beaucoup certains critiques comme Claude Rajotte. Les mélomanes qui n’ont pas peur du rejet de la facilité en musique, tous genres confondus.

8. Qu’est-ce qu’il y a ce soir au cinéma? Dites-moi, dites-moi…
On aime la trilogie Star Wars pour sa justesse côté design,  le futur des années 60 et la dualité entre les deux côtés de la force. «À vos intuitions, vous fier, il faut» et «Beaucoup encore il te reste à apprendre». On regarde beaucoup de films de science-fiction, on en mange comme des oranges, c’est bon pour la santé de l’imaginaire. On adore les Wes Anderson, Sophia Coppola ou les Coen Brothers. L’art de savoir flirter avec le bizarre de façon sexy. Et Des films en 3d.

9. Vous êtes un duo, mais aussi un couple dans la vraie vie. Je n’ai pas envie de parler de votre vie privée, alors changez de sujet et parlez-moi de quelque chose qui vous tient à coeur.
C’est ce qui fait en sorte que la scène, la musique, les albums et le couple font partie de la «vraie» vie pour nous. On parle de Orange Orange le matin, le soir, on en rêve et on en pleure. Ça nous rend amoureux plus que jamais et nous sommes des êtres très sexuels, donc c’est un mode de vie qui nous va bien.

Ce qui nous tient à cœur ce sont les petites choses qui font de grandes choses. Et aussi les nouveaux jouets, souvent des instruments de musique dénichés à gauche et à droite… ou des sex toys!

10. Vous avez été faire un tour du côté de la France cet été. Comment votre musique a-t-elle été accueillie là-bas?
On a joué à La Rochelle, aux Francofolies, l’un des plus grands festivals d’Europe. On a fait deux dates avec Misteur Valaire à Paris. On a ensuite fait un tour en Belgique au Francofolies de Spa et on a terminé ça à Amsterdam dans un petit show organisé par des musiciens rencontrés à Ottawa plus tôt dans l’année. Tout est plus gros là bas, tout le monde est plus fou. La réaction à été exponentielle. On s’est fait de nouveaux fans, on a établi plusieurs contacts et on y retourne en 2011. On a un article qui est paru dans Les Inrockuptibles qui parle de notre performance au Nouveau Casino à Paris. Sinon on voyage constamment à travers le Canada. On revient tout juste de Moncton, on a joué aussi à Vancouver, Winnipeg plusieurs fois, Ottawa, Toronto plusieurs fois aussi… Orange Orange aime le grand Canada.

11. À quand le prochain album? Vous avez déjà des pistes d’enregistrées? Des primeurs à nous annoncer?
On ne peut rien dire malheureusement. Mais on vous tient au courant avec la page Facebook de Orange Orange, sur laquelle on fait paraître toutes les primeurs. Des gros changements s’annoncent pour 2011. Plusieurs projets de production viendront à vos oreilles. Restez à l’écoute et surtout continuez de rocker vos vies et la nôtre avec votre importante présence à nos shows!

Crédit photo : ©2007 Maxyme G. Delisle

Par
Lire les 382 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3454 , 6