DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   
Chronique Habits du dimancheLes écrits restent, les habits du dimanche s'envolent. Des mots du passé qui résonnent aujourd'hui.

Enfin l’Europe

Par • 17 juin 2007 à 0:00

Je vous écris cette chronique en direct de Liège en Belgique. Oui, j’ai enfin mis mon rêve devant mes autres priorités. Je visite l’Europe. C’est fou ce que j’ai pu voir ici depuis les quatre derniers jours. Je ne sais pas par où commencer.

Hier encore j’étais à Bruxelles, la capitale belge. Les gens sont assez sympathiques là-bas. Ils font beaucoup de blagues sur les Français. Je pourrai les juger par moi-même alors que je traverserai la frontière ce mardi. J’ai rencontré ce cher Manneken Pis, il est plutôt intimidant. J’ai aussi passé quelques heures dans le Sablon, le quartier des antiquaires. Mais comme je n’ai rien à foutre des antiquités, je n’ai rien acheté. Il faut dire que je tente d’économiser. Rien ne me dit que je pourrai toujours trouver des auberges jeunesse à bon prix. Présentement, je loge à St Christophers Bauhaus. C’est pas trop cher et c’est courtois. En plus, il y a un cybercafé, duquel je suis présentement en train d’écrire ces lignes. J’ai fait quelques rencontres intéressantes, notamment Thomas, un Algérien avec qui je compte aller déguster quelques succulentes bières belges dès demain. D’ailleurs, il m’attend sur le pas de la porte. Pour souper, nous allons tenter le coup avec une friterie réputée. J’en ai l’eau à la bouche.

Pour le reste de mon itinéraire, comme je le disais plus haut, j’attaque la France dès mardi. Je compte descendre jusqu’à Paris pour aller voir sa fameuse tour et ses habitants pressés. Mon appareil photo est bien chargé. Plus tard dans la semaine, je vais remonter progressivement vers le Nord-Est pour traverser en Allemagne. Je ne manquerai pas de visiter quelques villages français au passage. La route est longue, mais les moyens de transport sont tellement développés ici. Tout se passe comme un charme. Je vais rejoindre mes amis Mathieu et Jonathan qui m’attendront à Sarrebruck, à quelques kilomètres de la frontière de l’hexagone. Nous allons décider ensemble si nous voulons ou s’il nous reste assez de blé pour prolonger les festivités jusqu’en Italie. Parions que nous ne pourrons pas résister.

Allez je dois vous quitter. J’ai encore tant de choses à voir. Ce serait bête de passer une seconde de plus sur cet ordinateur. Je vis un rêve!

Oui, un rêve… ce n’est qu’un rêve. Et je m’éveille à l’instant. Dans mon 4 et demi à Montréal, sur le point d’aller travailler. L’Europe ? Non, pas tout de suite. Hélas. Peut-être en 2008. Je l’espère. D’ici là, c’est toujours beau de fantasmer non ?

Par
Lire les 376 articles par

5 Réponses »

  1. ahhhhhh j’ai tellement de peine! C’était trop réaliste et magnifique et aurait expliqué tant de choses. Bref, l’art de faire saliver les gens et de leur faire ravaler leur salive en passant tout croche dans la gorge. Passe un beau dimanche, et surtout, n’arrête pas de rêver!!

  2. LOLOLOL mon salaud, j’y ai cru moi aussi (« mais pourquoi qu’il m’en a pas parlé ? » me dis-je), mais quand j’ai vu mon nom apparaître en fin de texte, j’ai fait tab…!

    Ceci dit, ton texte est excellent, il est effectivement parfaitement crédible. Du grand Gagnon !

  3. J’y avait pratiquement cru! Ne te décourage pas, à force de croire en ses rêves, ils vont se réaliser. Et l’Europe, c’est vraiment super beau, mais ne t’en fais pas, elle sera encore là l’année prochaine!

  4. Quel texte!
    mon espèce toi là là! J’étais même en train de mettre en doute le fait que je t’ai jasé sur MSN vendredi! À chaque phrase je me disais : Quoi??!, ah OUIN! Et connaissant les deux gars, ça aurait été fort probable qu’eux aussi se soient embarqués aussi denrière minute comme ça! 😉 aller, tu iras un jour P-L et ce sera comme dans tes rêves.

  5. hahahaha… (Pierre-Luc rit dans sa barbe, ma foi, puisqu’il a une barbe).

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1089 , 3