DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

En terrains connus, on s’y retrouve rapidement (2011)

Par • 8 octobre 2011 à 11:16

Stéphane Lafleur revient avec un nouveau long métrage très attendu après le succès de Continental, un film sans fusil, que j’avais adoré pour son ton morose à l’extrême mais ô combien amusant tant par l’ironie et le sarcasme que par la banalité triste du sujet.  Avec En terrains connus, Lafleur reprend la même ambiance en y ajoutant, à ses dires, plus d’humour.

Fanny Malette, Francis LaHaye (nul doute que c’est le frère de l’autre) Michel Daigle et Sylvain Marcel se partagent la vedette dans ce film qui raconte l’histoire d’un frère et d’une soeur dont la vie ne leur réussit pas trop.  Lafleur a tenté d’introduire des éléments nouveaux un peu « fantastiques » comme la visite d’un homme du futur dans le corps d’un vendeur d’automobiles qui me laisse un peu perplexe.

Contrairement à Continental, En terrains connus m’a fait un peu moins rigoler malgré l’ambiance toujours morose et angoissante.  Les situations loufoques et « mal-à-l’aisantes » sont toujours aussi présentes mais la magie de Continental n’y est pas.  Il faut avouer que Réal Bossé apportait à lui seul une grande partie du malaise humoristique dans le précédent film.  Toutefois, je ne lance pas de tomates à ce film.  Je comprends où Lafleur veut nous amener, dans quelle atmosphère il veut nous plonger.  J’aime son style.  Voici, en terminant, un délicieux extrait d’une scène entre Mallette et LaHaye.

– Qu’est-ce qui t’es arrivé aux mains?

– Je me suis battu.

– Avec qui?

– Un bonhomme de neige.

– As-tu gagné?

Un film qui n’est pas pour tout le monde mais qui va faire sourire ceux qui ont aimé Continental.

★★★☆☆

Par
Lire les 242 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3164 , 1