DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Disturbia : Quand la paranoïa vous gagne (2007)

Par • 21 août 2007 à 0:00

Un suspense signé D.J. Caruso, le même qui nous a offert « Two for the money » avec Al Pacino et quelques épisodes de la série « The Shield ».  Ce film met en vedette Shia LeBeouf, son premier rôle principal après quelques apparitions dans des longs métrages comme « Constantine » ou encore « I, Robots ».  Les autres rôles principaux sont interprétés par David Morse, Carrie-Anne Moss, Sarah Roemer et Aaron Yoo.  Bref, un casting qui nous présente des comédiens que nous ne voyons pas régulièrement au grand écran.

 

L’histoire du film est très simple.  Kale (Shia LeBeouf) est un jeune homme de 17 ans qui, après avoir frappé son professeur d’espagnol en pleine tronche suite à une remarque déplacée, se retrouve en liberté surveillée à son domicile pour trois mois.  Il ne peut s’éloigner à plus de 30 mètres de sa maison.  Suite à cette réclusion, le jeune Kale se met à espionner ses voisins, dont la très jolie Ashley (Sarah Roemer) et le très étrange M. Turner (David Morse).  L’histoire débute quand Kale se met à suspecter M. Turner d’être un dangereux tueur en série.  À l’aide de son copain Ronnie (Aaron Yoo), il tente de découvrir la vérité derrière cette inquiétante situation.

 

Le film est bien fait; on sursaute à l’occasion, mais la fin est très prévisible.  Tous les suspenses du genre finissent de la même façon… Un bon divertissement et des acteurs à la hauteur, mais rien pour réinventer le genre.  À la limite, on pourrait dire qu’il s’agit d’un d’un suspense pour ados.  Un peu comme dans la lignée des « Cry Wolf » ou « I know what you did last summer » mais en moins sanglant.

 

Si vous ne savez pas quoi louer ce soir à votre club vidéo, Disturbia demeure un divertissement agréable, mais si vous préférez être surpris et vous questionner tout au long d’un film, il serait peut être plus sage de vous rabattre sur autre chose.

 

***

Par
Lire les 242 articles par

Une Réponse »

  1. J’ai l’impression de déjà savoir la fin sans l’avoir vu!

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1790 , 1