DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Dirty Sexy Money : la misère des riches

Par • 9 avril 2009 à 18:57

dirty_sexy_moneyL’argent corrompt, l’argent pourrit, surtout si votre nom de famille est Darling.  Dirty Sexy Money de Craig Wright raconte l’histoire de Nick George qui hérite de la position de son père comme avocat pour une des plus riches familles de New York, les Darling.  Nick a pour mandat de gérer les « affaires courantes » du clan Darling avec tous les tumultes qu’une journée peut amener dans leurs vies.  Tripp, le patriarche contrôlant, Tish, la femme sophistiquée qui ne se gêne pas pour utiliser l’argent familial à ses fins personnelles et leurs cinq enfants.  Patrick, le politicien manipulé par son père qui gère plutôt lamentablement sa vie personnelle; Brian, l’homme de Dieu qui multiplie les péchés; Karen, dont les mariages sont devenus une habitude dans la famille et les jumeaux Jeremy & Juliet qui vivent leur jeunesse aussi maladroitement qu’il soit permis de le faire.

La série ne manque pas de rebondissements, d’intrigues, de mystères et d’humour.  Les personnages sont tous très colorés et très attachants.  Donald Sutherland y joue un vieillard à l’extérieur très dur mais très sensible et meurtri à l’intérieur, une performance délicieuse à chacune de ses apparitions.  Le charmant Seth Gabel y joue un Jeremy complètement craquant à qui personne ne peut rien refuser.  Il ferait fondre un cornet de crème glacée avec son sourire juvénile.  Et à tout ce beau monde se greffent d’autres personnages tout aussi attachants.  Qu’on pense à Candis Cayne qui y joue une transsexuelle ou Zoe McLellan qui interprète Lisa, la femme de Nick qui doit composer avec la vie de la famille Darling à laquelle elle s’y retrouve mêlée bien malgré elle.

On ne s’ennuie jamais à écouter un épisode de Dirty Sexy Money.  Chaque scène amène son lot de drame, de rire ou de tendresse.  Le scénario et les dialogues sont parfaitement bien adaptés au rythme de la série et les comédiens sont tous aussi talentueux les uns que les autres.  Au moment d’écrire ces lignes, la première saison est déjà disponible en DVD et la deuxième est en cours de diffusion actuellement aux États-Unis.  Un pur plaisir à regarder, un excellent divertissement.  Deux pouces !

Par
Lire les 242 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2258 , 1