DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique broueUn blogue sur la bière. Plongez vos papilles dans l'univers brassicole. Dégustation et découvertes pour ceux qui ont envie de lever leur verre à la bonne bière.

Diane, qu’est-ce qu’on boit?

Par • 8 août 2011 à 13:37

Corps Mort, La Noblesse, Dead Guy AleAvec les microbrasseries qui se multiplient au Québec, le problème n’est plus de TROUVER quelque chose d’intéressant à boire, mais bien de CHOISIR une bouteille parmi l’éventail de produits intéressants qui nous sont offerts. C’est pour cette raison (et aussi parce que j’aime bien boire de la bière) que je vous présente trois produits hors du commun :

Dead Guy Ale / Rogue : Située en Oregon, Rogue est certainement ma brasserie américaine préférée. Toujours à l’avant-garde avec des produits goûteux qui se démarquent. Ils me font un peu penser à Dieu du Ciel! au Québec dans le registre de l’audace. Leur Dead Guy Ale est une bière forte et passablement houblonnée… Et c’est malheureusement (pour l’instant) le seul produit de Rogue disponible au Québec (à la SAQ).

La Noblesse / Saint-Arnould : Wow. Il y a longtemps que je n’avais pas bu une bière qui ne goûte comme aucune autre bière. Il n’y a pas que du positif dans cette remarque, mais au moins nous avons affaire à quelque chose d’original. Pomme au sucre, cassonade, caramel… un mélange de saveurs sucrées qui nous berce en douceur et qui nous fait totalement oublier les 8.5% d’alcool au volume.

Corps Mort / À l’abril de la tempête : Depuis qu’ils sont distribuées partout au Québec, les bières de la micro des Îles-de la-Madeleine ont une renommée qui ne ment pas; leurs produits font rêver. Ici, avec la Corps Mort, nous avons un vin d’orge avec un goût légèrement fumé. Les grains d’orge ont été boucanés dans un fumoir qui sert habituellement à fumer le hareng. Une bière qui se boit tranquillement et qui laisse valser ses saveurs du palais à la langue.

Par
Lire les 382 articles par

Une Réponse »

  1. J’ai bien aimé la dead guy ale, mais je n’ai jamais eu la chance de gouter d’autre produit de Rogue. Serait-il possible de s’en procurer par importation privé? Je crois que la SAQ ne semble pas très ouverte à la bière… À mon avis, on va attendre longtemps pour une nouvelle Rogue…

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2014 , 1