DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique broueUn blogue sur la bière. Plongez vos papilles dans l'univers brassicole. Dégustation et découvertes pour ceux qui ont envie de lever leur verre à la bonne bière.

Des idées noires

Par • 5 octobre 2011 à 17:03

Dès qu’arrive l’automne, je délaisse généralement les bières pâles pour renouer avec les plus foncées que le soleil m’a poussé à renier – plus par principe acquis que par raison – tout au long de la saison chaude. Et les brasseurs me donnent raison; c’est généralement lorsque les feuilles commencent à tomber qu’ils sortent l’artillerie lourde avec leurs produits couleur d’ébène.

C’est dans un élan de folie, donc, que j’ai sorti ma carte de crédit pour me procurer quelques bières noires : Le Porter Baltique 2011 des Trois Mouquetaires, L’Impératrice de la microbrasserie le Trou du Diable et l’annuelle Stout Impériale Russe de McAuslan. Délices racés. Notes boisées. Café-choco. Bourbon. Réglisse. Je vous laisse quelques parcelle de vocabulaire pour vous mettre l’eau à la bouche. Il ne vous reste qu’à sortir votre carte de crédit, vous aussi, et vous laisser entraîner dans ce monde de perdition et de voluptés. Portez vos lèvres à ces venins d’encre et dites moi ce que vous en pensez lorsque vous aurez retrouvé vos esprits.

Par ailleurs, j’ai aussi eu la chance de goûter à L’Exploité (moka stout) des Brasseurs du Monde. D’entrée de jeu, je dois vous avouer que j’ai été désarmé. Leurs trois premières bières (gamme sympathique) me faisait penser aux produits de Boréale : honnêtes et bien brassés, mais sans grandes surprises. Avec leurs nouveaux produits de la gamme «Les connaisseurs», je comparerais désormais les Brasseurs du Monde à Dieu du Ciel! (rien de moins). Je pense sincèrement qu’ils vont s’imposer massivement sur le marché québécois dans les prochaines semaines (si ce n’est pas déjà fait…). À surveiller!

Description de L’Exploité tirée du site Internet des Brasseurs du monde : L’Exploité rappelle l’époque où les bières noires et sucrées ravitaillaient les travailleurs du port de Londres, qui déchargeaient, à la sueur de leurs front, des sacs de café moka et de cacao. L’Exploité est brassée avec ces ingrédients et offre des notes de torréfactions complexes, légèrement vanillées. On y goûte des saveurs de café alcoolisé, de chocolat et de malt brûlé, équilibrés par l’amertume et les sucres résiduels.

Par
Lire les 382 articles par

2 Réponses »

  1. Très intéressant! Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne les Brasseurs du Monde! Leur stout moka m’a agréablement surprise. Une bière plus qu’honnête!

  2. @Karina : C’est sûr, c’est sûr 😛

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1928 , 4