DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Critique : Hard Candy – Madonna (2008)

Par • 30 avril 2008 à 12:53

L’album est sorti en magasin depuis mardi seulement et les opinions fusent de partout sur la toile ainsi que dans les références musicales les plus importantes au monde. Pas étonnant avec la réputation que la Madone a su se donner au fil des spectacles et des albums qu’elle a pu présenter partout sur la planète. Cet album succède Confessions on the dance floor qui a secoué la planète par son innovation et par les collaborateurs qui se joignaient à Madonna, le temps de quelques chansons.

 

Hard Candy est en fait ni bon, ni mauvais. Disons qu’on s’attendait à beaucoup plus après le dernier album. Au lieu de jouer la carte de l’innovation et de s’entourer de nouvelles inspirations, Madonna a décidé de faire cet album avec de grands noms établis comme Timbaland, Timberlake et Kanye West… des valeures sûres… ce qui est très surprenant. Il y a quelques chansons que l’on devine bientôt disponibles dans les discothèques… sinon on reste avec un goût amer. Pour faire un mauvais jeu de mot : le bonbon est plus sûr que dur.

 

Pièces à emporter : 4 minutes /  Give it 2 me / Beat Goes On

 

** ½

 

Vidéoclip de 4 Minutes

 


Par
Lire les 17 articles par

Une Réponse »

  1. Madonna a enfin décidé de s’assumer pleinement en tant qu’ambassadrice de la porno dans l’univers musical. En connaissant son passé « d’actrice », on peut se demander : à quand son premier rôle dans Back Doors Sluts 9 ?

    Non mais quelle pochette dégoûtante, quand même…

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2560 , 1