DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Critique de Tantale de Monogrenade

Par • 4 mai 2011 à 12:14

C’est le 1er mars dernier que Monogrenade a sorti Tantale, le premier véritable album du groupe. Cela, après la sortie en 2009 d’un minialbum qui contenait huit titres, sous le nom de La saveur des fruits. De plus, ils ont participé et atteint la finale des Francouvertes en 2010.

Cet opus, qui nous est présenté, est solide, mais peut-être pas aussi fignolé, ou juste, que les albums de Malajube ou Karkwa, qui sont dans le même style musical que fait Monogrenade. C’est un peu normal, car le groupe de Jean-Michel Pigeon (ancien membre de Winter Gloves) n’existe que depuis 2008. Il y a aussi des sonorités qui peuvent faire penser à Le Husky, et l’ajout d’instruments à cordes me rappelle le groupe Hôtel Morphée, pour ceux qui connaissent, par la façon qu’ils sont utilisés.

Il s’agit d’un très bon album, surtout pour un premier, si on ne compte pas La saveur des fruits. La seule chose qui peut déranger un peu s’adresse surtout à ceux qui connaissent déjà Monogrenade et qui sont familiers avec leur minialbum. C’est qu’il y a trois pièces du EP (Ce soir, De toute façon et Axis Mundi qui est renommé Intro) et qui sont reprises ici, dont deux qui font partie des meilleurs titres de ce disque.

Il reste que c’est un groupe avec beaucoup de talent et qui mérite d’être découvert par ceux qui ne le connaissent pas encore.

Mes coups de coeur :

  • M’en aller
  • Ce soir
  • De toute façon

Par
Lire les 6 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3479 , 2