DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Critique : 21 – un cocktail détonant (2008)

Par • 2 avril 2008 à 11:04

Si la seconde saison de la télésérie Casino vous déçoit, vous n’êtes pas seuls… Avec la sortie du long métrage 21, les joueurs invétérés et les amateurs de bonnes histoires en auront assurément pour leur argent.

 

Basé sur des faits réels, ce long métrage narre la saga d’un groupe de jeunes étudiants qui seront, lentement mais sûrement, entraînés dans l’enfer du jeu par un de leurs plus brillants professeurs, Micky Rosa (Kevin Spacey). Désirant à tout prix impressionner le recteur de l’université où il veut poursuivre sa formation, un de ces élèves, Ben (Jim Sturgess), ne reculera devant rien. Après de longues heures autour d’une table où Rosa les initie au blackjack, les nouveaux ‘gamblers’ en puissance s’envolent pour Las Vegas, accompagnés de leur rusé mentor… En reviendront-ils riches comme Crésus ou pauvres comme Job ?

 

Durant deux bonnes heures, 21 s’avère un suspense des plus réussis qui capte immédiatement notre attention. Qu’on soit ou non épris du vice du jeu, on se laisse happer par le parcours un brin désordonné de Ben et de ses collègues qui finissent par voir clair dans l’apparente générosité de leur instituteur.

 

Astucieux et sans temps morts, le scénario nous aspire sans pitié dans sa spirale d’émotions fortes et on en redemande. À part Kate Bosworth (Superman Returns), les jeunes comédiens sont peu connus et tous jouent avec naturel. Jim Sturgess se taille toutefois la part du loin avec son Ben, en constant déséquilibre entre une naïveté presque enfantine et une soif inapaisable des billets verts. Également coproducteur, Kevin Spacey est – comme toujours – excellent.

 

21 n’est pas le film du siècle mais on y passe un très beau moment. Et, surtout, on prend bien garde de nous y servir un discours moralisateur : un véritable exploit, étant donné son thème.

 

*** ½

 

Cet article est publié en collaboration spéciale avec http://www.calendrierculturel.com.

Par
Lire les 54 articles par

3 Réponses »

  1. Merci pour cette critique, je ne m’attendais à rien de moins de ce film, j’irais le voir dès que possible!

  2. J’ai aimé le film mais j’ai trouvé qu’il y avait certaines longueurs qui m’ont fait regarder ma montre à quelques reprises. Kevin Spacey est vraiment excellent et le personnage de Ben est aussi absoluement charmant mais les autres personnages étaient trop accessoires à mon goût et pourtant leurs rôles dans l’équipe étaient tout autant important. L’histoire est captivante mais les mêmes plans revenaient souvent et j’ai eu le sentiment que ça tournait en rond à un moment donné. Mais je donne aussi un 3 étoiles et demi à ce film. Bonne critique Richard !

  3. Merci, les filles. Vos commentaires sont fort appréciés ! Je vous conseille « Rounders » (1998) – disponible sur DVD – qui aborde la problématique du gambling de façon plus covaincante que « 21 », à mon avis.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2158 , 2