DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   
ÉditorialPuisqu'il y a des choses qui doivent être dites, aussi bien les dire avec une verve franche et directe. Des sujets chauds, traités vivement sans trop de fioritures.

Coup de chapeau!

Par • 29 novembre 2007 à 10:30

Il est rare que j’aie vraiment envie de lancer des fleurs à nos dirigeants mais aujourd’hui, je me dois de lever mon chapeau à trois décisions qui ont été prises et que je supporte à 100%.

 

Premièrement, avec tout ce tollé autour des logements insalubres, l’administration Tremblay en collaboration avec le gouvernement du Québec  a décidé de doter la Régie du Logement de 8 nouveaux inspecteurs chargés de mettre les propriétaires négligents au pas. Concrètement, cela signifie que si un logement est impropre à l’habitation et que le propriétaire refuse de faire les travaux nécessaires, la ville procède aux travaux et refile la facture au propriétaire fautif.  Et à voir l’état de certains logements, l’initiative se doit d’être saluée.  Espérons simplement que ce ne sont pas des paroles en l’air.

 

Quelqu’un d’autre qui fait joyeusement parler de lui cette semaine est le ministre du travail provincial, M. David Whissell.  Tout d’abord avec ce document qui a été découvert par des journalistes brandissant la menace aux syndicats de leur retirer leur droit de grève dans le secteur du transport en commun.  S’en est suivi une sortie en règle d’Henri Massé de la FTQ pleurnichant sur le triste sort des syndiqués à qui on enlève le droit de négocier et patati et patata.  Cette nouvelle, même si elle  n’est qu’une menace et que la loi ne sera pas nécessairement amendée, est une très bonne chose pour la population.  Enfin, on a l’impression que le gouvernement s’occupe de nous… Et bien honnêtement, le plus on serre la vis aux syndicats, le mieux ça ira.  J’ai la désagréable impression que les syndicats sont juste un tout ‘tit peu trop forts pour leur mandat original.  Avez-vous vu la bâtisse au coin de Crémazie et Lajeunesse?  Ça donne une idée des… grandeurs!

 

Et mon troisième coup de chapeau va toujours à M. Whissell pour son amendement à la loi sur les victimes d’actes criminels leur donnant la garantie aux travailleurs de garder leur emploi même après avoir obtenu un congé sans solde.  Le ministre affirmait avec raison qu’on ne se remet pas du suicide d’un frère ou de la mort subite d’un conjoint en quelques jours seulement et qu’un individu ne devrait pas avoir à choisir entre sa famille et sa carrière.  Amenez-en des bonnes idées comme celles-là!  On n’en a jamais de trop!

Par
Lire les 241 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 882 , 1