DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Comedian : l’humour mortellement efficace, selon Jimmy Carr (2007)

Par • 17 juin 2008 à 19:25

L’humour est comme un vaste buffet : on peut choisir ce qui nous plaît parmi une multitude de choix. Or, bien que nous ayons beaucoup d’humoristes ici au Québec, il nous manque parfois des plats spécifiques dans notre buffet humoristique. C’est le cas du stand up à l’américaine à sujets, disons, « non politically correct ». En fait, nous sommes tellement politically correct que, si nous avons envie d’une vraie bonne blague de cancer ou de viol, il faut aller dans les bars ou se tourner vers l’étranger. Malheureusement.

 

Je me suis tourné vers l’Angleterre où performe depuis quelques années l’humoriste Jimmy Carr. En 2007, ce brillant humoriste a lancé un DVD live intitulé Comedian qui expose son talent de manière indéniable. Lorsque j’ai consulté la « Liste des 100 meilleurs humoristes faisant du stand up »  compilée par Channel 4, j’avais des doutes sur ces gens qui l’avaient placé en douzième position, loin devant Robin Williams et tout juste devant Woody Allen. Après le visionnement de Comedian, mes doutes étaient morts comme la mère de Jimmy Carr.

 

Il faut tout de même préciser que cet humoriste ne fait pas dans la dentelle. Son humour est noir, grinçant, satirique, voire vitriolique. Il faut vraiment laisser de côté tout instinct moral. Ce n’est pas tous les spectateurs qui affectionnent ce type d’humour, mais pour les amateurs du genre, Jimmy Carr est le nec plus ultra. Il manie l’humour noir avec une aisance et un sérieux irréprochable. Il s’attaque à tout, sans discrimination, quitte à vous choquer personnellement.

 

De plus, non seulement il fait du stand up classique, mais il réduit la prémisse de ses gags à sa plus simple expression. Son spectacle est bourré de blagues aussi efficaces les unes que les autres. D’ailleurs, même si le contexte anglais nous empêche de comprendre certaines blagues, la grande majorité des gags sont très accessibles. Certains prennent même un sens que l’on n’aurait pas cru possible, comme ce gag : « Do you know that there are now warnings on superhero costumes ? If you buy a superhero costume, it says on it “this costume does not give you special powers… or indeed the right to see your children.” ». Vous voyez le genre ?

 

Carr est également un excellent improvisateur. Il interagit avec son public avec une aisance et un sang-froid remarquable, compte tenu de la dureté de ses propos. Il peut lancer les pires insultes à des gens dans la salle sans décrocher de son personnage. Ses échanges avec le public sont vraiment hilarants, sauf si vous êtes assis dans la salle et qu’il s’adresse à vous. Dans ce cas, rire constitue la meilleure défense.

 

Un spectacle d’une heure et demie rempli de blagues pouvant être aussi courtes que cinq à dix secondes pourrait sembler répétitif et lassant. Au contraire, on arrive à la fin du spectacle et on en veut encore. On en prendrait pendant une autre heure et même plus. À la fin, on s’exclamerait quand même : « Déjà ? ».

 

*****

Par
Lire les 99 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1625 , 1