DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
1 an en AllemagnePartir un an pour voyager, pour travailler, pour vivre à travers une autre culture. Partir un an à Freiburg en Allemagne pour découvrir, savourer et revenir...

Choucroute, saucisses et patates

Par • 16 mai 2011 à 10:19

ChoucrouteQuand on pense à la gastronomie allemande, c’est probablement les trois aliments de base qui nous viennent à l’idée : choucroute, saucisses et patates. Le tout accompagné d’un beau gros bock suintant d’un litre de bière froide, il en va de soi. Malgré le cliché, la cuisine est diversifiée et rencontre beaucoup de plats typiques à chaque région.

L’Allemagne a la réputation d’être un pays «carnivore» car il est vrai que la viande est omniprésente dans les assiettes. Le porc joue un rôle de base dans l’alimentation de la population depuis des siècles. Viandes froides, saucisses, Schnitzel, Schweinebraten… en veux-tu? En v’là! Cependant, aussi paradoxal que cela puisse paraître, le végétarisme est très populaire, particulièrement auprès des filles. Est-ce simplement une prise de conscience environnementale ou une façon de protester contre une tradition culinaire trop riche et trop grasse? Probablement un mélange des deux.

Les aliments du terroir jouent également un rôle important dans la composition des menus. Si au nord ou près des grands cours d’eau le poisson est partie intégrante du repas, au sud, les pâtes et les pommes de terre sont favorisées. Dans la région du Bade-Wurtemberg où je vis, les habitants sont particulièrement friands de Spätzle (pâte) et de Maultaschen (sorte de ravioli)

Cependant, s’il y a un secteur dans lequel les Allemands sont passés maître, il s’agit du pain et des pâtisseries. Les petites boulangeries abondent à presque chaque coin de rue. L’odeur du pain chaud et des croissants frais qui se dégage de ces boutiques est si alléchante qu’il est difficile d’y résister.

Comment pourrais-je vous parler de la gastronomie allemande sans vous décrire le fameux Currywurst, devenu célèbre dans tout le pays. Originaire de Berlin dans les années 1950, ce casse-croûte national consiste en une saucisse (Bratwurst) nappée d’une sauce au ketchup et au curry. Un autre met très fréquent, d’origine turque celui-là, le Döner Kebab (souvent simplement appelé Döner). C’est le repas parfait pour remplir les estomacs à la sortie des bars et le principal «fast-food» du pays.

Je laisse un lien internet pour ceux qui désirent en apprendre davantage sur la cuisine allemande : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cuisine_allemande. Vous y retrouverez un article étendu qui touche à chaque Länder. De plus, si l’envie de goûter à certaines recettes vous prend, sachez que le restaurant «Le petit Munich» situé à Pierrefonds offre un menu varié dans un style authentique.

Mahlzeit!

(…)

Vous pouvez suivre le périple de Mathieu en Allemagne et lire d’autres anecdotes sur son blogue personnel : http://mathieufrechette.com/blog/

Par
Lire les 17 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 3076 , 1