DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Charlie Bartlett ou le prix de la popularité (2007)

Par • 30 juillet 2008 à 12:06

Moins on a d’attentes envers un film, plus on est agréablement surpris.  Ce fut le cas pour Charlie Bartlett.  N’ayant vu que la bande-annonce, je ne savais pas grand-chose de ce long métrage avant de le visionner.  Je ne connaissais pas non plus Anton Yelchin, le jeune comédien qui tient le rôle titre du film.  Toutefois en passant sa filmographie en revue, on constate qu’il n’en est pas à ses premières armes au cinéma (Alpha Dog) ni à la télévision pour avoir apparu entre autre dans Curb your Enthusiasm, Huff et Law & Order.

 

Jon Poll réalise avec brio cette comédie dramatique remplie de sensibilité, de fougue et d’humour.  Un rythme très soutenu, des personnages attachants et un bon équilibre entre des moments plus dramatiques et d’autres plus légers font de Charlie Bartlett, un film qui s’écoute très bien du début à la fin.

 

Le scénario à la base m’a rappelé un peu celui de Chumscrubber où on retrouve notre « héros » distribuer des pilules à ses camarades de classe en leur donnant en bonus, une consultation psychologique dans les salles de bains de l’école.  Charlie fait ensuite des recherches sur les symptômes de ses nouveaux patients et se rend lui-même chez un psy pour se faire prescrire la médication qu’il revendra par la suite.  Se greffent à lui, une brochette de personnages des plus colorés comme sa petite amie Susan (Kat Dennings), sa mère névrosée jouée brillamment par Hope Davis et le directeur de l’école campé par Robert Downey Jr.

 

On se laisse charmer par le jeune Charlie qui recherche de l’attention en devenant le psy de ses camarades tout en ayant à assumer qu’il n’a que 17 ans.  Une brillante critique sociale sur la surconsommation de médicaments dans une époque où les jeunes sont de plus en plus isolés et où les contacts humains sont de moins en moins évidents.  Pour un bon divertissement, des scènes très cocasses et d’autres moments dramatiques plutôt touchants, ce film ne risque pas de décevoir.  Un de mes coups de cœur de l’été.

 

****

Par
Lire les 242 articles par

Une Réponse »

  1. Je viens de me louer ça. Très bonne suggestion! Merci. Je n’ai rien à redire. Il se fait de bons films au Canada aussi (dans le sens que c’est tourné au Canada et non à New York)

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2027 , 2