DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
ÉditorialPuisqu'il y a des choses qui doivent être dites, aussi bien les dire avec une verve franche et directe. Des sujets chauds, traités vivement sans trop de fioritures.

C’est comme ça que ça s’passe en 2008

Par • 3 janvier 2008 à 0:00

En 2000, un mystérieux internaute est apparu sur différents forums américains : John Titor. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de lui. Cet homme, prétendant venir du futur (2036, plus précisément), expliquait qu’il était un soldat américain, qu’il avait connu la guerre nucléaire dans le passé (par conséquent, notre futur), et que les voyages à travers le temps, sans les désagréments évidents du paradoxe temporel, étaient tout à fait possibles à son époque. Aussi crédules et idiots soient-ils (si c’est bien le cas), un paquet de gens a cru à l’histoire semi-apocalyptique de Titor, et à ce jour, personne n’a pu prouver qu’il s’agissait bien d’un canular. Pourquoi ?

 

Pour plusieurs raisons. Premièrement, ce mec du futur aurait fourni des preuves (photographies, explications très pointues, etc.) de sa provenance. Mais surtout, Titor, s’il n’était que le produit de l’imagination d’un geek en manque d’attention, savait tout de même y aller de remarques intelligentes et très savantes sur notre époque. Le genre de remarques qui se déclarent seulement avec de l’éloignement, une vue d’ensemble. La Big Picture. John Titor a dit à ces gens de l’an 2000, entre autres : « Je vais vous confier un petit secret : à mon époque, on ne vous aime pas beaucoup, la génération du début du millénaire. Vous êtes vus comme étant la génération qui avait tout, et qui en a abusé ». Bref, selon notre ami Tit du futur, on a perdu les pédales avec notre façon de vivre.

 

On peut débattre longtemps (ou non) sur cet homme de 2036 et ses prétentions alarmistes, mais force est d’avouer qu’effectivement, si l’Humanité venait à se mettre dans le trouble dans un avenir rapproché, probablement que nos enfants, et les petits frères et petites sœurs de nos enfants jetteraient probablement un regard très critique sur notre société. Sommes-nous en pleine décadence ? Dépenser 947 dollars pour les cadeaux de Noël est-il effectivement l’un des ingrédients du bonheur ? Payer 3400 piasses pour avoir le nec plus ultra full HD juste pour faire enrager le voisin est-il bien la voie vers la paix mondiale, malgré les apparences ? Bref, sommes-nous en train non seulement de nous asseoir, mais bien de nous évacher carrément sur nos lauriers ?

 

Je vais vous dire : bien rationnellement, il y a 99% de chances que cette histoire de voyageur du futur, bien qu’exceptionnellement crédible dans le genre science-fiction totalement impossible, soit effectivement un canular. Mais même si c’est le cas, c’est une blague foutrement bien ficelée. Une farce haute gamme. De celles qui font réfléchir. Parce qu’effectivement, être conscient qu’on va « trop manger pendant le Temps des Fêtes » et le faire quand même, ça frise l’irresponsabilité. Faire une grève pour 50 cennes de l’heure pis des pauses de vingt minutes quand on gagne déjà quarante mille par année, c’est presque indécent. Aller à l’urgence pour un saignement de nez, c’est une perte de temps et de ressources dans la plus pure définition du terme. Chialer contre le prix de l’essence parce que maintenant ça coûte 80 piasses pour fuller son Hummer, c’est un non-sens total.

 

Une nouvelle année vient de débuter, et avec elle un lot de problèmes, mais aussi de joies. Malheureusement, les nouvelles années, ça vient aussi avec un bon paquet d’abus et de démesures. On ne sait toujours pas vraiment à quoi va ressembler le monde en 2036, mais ce qu’on devrait retenir, c’est qu’on regrette toujours quelque chose une fois que c’est accompli, jamais pendant qu’on est devant la situation.

Par
Lire les 155 articles par

2 Réponses »

  1. Si un gars de même a du temps à perdre pour monter un tel canular, aussi crédible, ce n’est peut-être pas du temps perdu finalement. C’est probablement même du temps gagné sur celui qu’il nous reste. Une prise de conscience vaut mieux que deux tu crèveras dans tes excès…

  2. Si ça vous intéresse, c’est assez facile de retrouver des sites qui couvrent l’histoire et reproduisent également les logs de conversations entre Titor et les internautes entre 2000 et 2001, ainsi que les supposées clichés de cet homme du futur. Tapez simplement son nom dans Google, c’est assez intéressant comme histoire.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1223 , 1