DimancheMatin.com | L'ART de bien commencer la semaine...   

Carlsberg Export : Aussi bien acheter la régulière

Par • 3 mai 2008 à 0:00

Brassée par : Carlsberg, Copenhague, Danemark
Bouteille verte, 660 ml, 5% alc. / vol.

Disponibilité : Extrêmement rare, dans certains dépanneurs oubliés.

La Carlsberg Export est une bière que l’on dit similaire à la Carlsberg régulière ou à la Tuborg,  toutes deux brassées par la même compagnie. D’autre part, le slogan publicitaire est plutôt amusant : Si bonne que les Danois détestent avoir à l’exporter…

Yeux : C’est une blondasse qui se laisse mater du coin de l’œil. Constante en effervescence, elle mousse à point. À peine versée, on a des préjugées de bière commerciale, du genre peu goûteuse, pour étancher la soif. Point.

Nez : Des flash-back citronnés hantent notre esprit. Ça sent la bière (vous l’aurez deviné), mais aussi l’orge en subtilité. On a beau chercher d’autres odeurs pour se convaincre, rien d’autre ne se manifeste.

Bouche : Étrangement sèche, on aurait cru cette lager plus désaltérante. L’alcool se perd dans le pétillement intense alors que les autres saveurs ne semblent pas exister.

Gorge : L’alcool disparu en bouche revient en arrière-goût, comme un rappel d’ivresse à venir. Les odeurs céréalières se manifestent désormais sous une espèce d’amertume semi-discrète, semi-imaginaire. Ouais!

Verdict : Tant qu’à se fendre en quatre pour difficilement trouver cette bière plutôt rare au Québec, aussi bien acheter une caisse de Carlsberg régulière. Généralement, elle est plus fraîche puisqu’elle est plus vendue. Et le fait d’être entreposé en caisses permet à la bière d’absorber moins de lumière, ce qui évite souvent l’odeur de moufette.

Note : 55%

Par
Lire les 376 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1916 , 1