DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

Avenged Sevenfold – City Of Evil (2005)

Par • 11 avril 2007 à 11:52

Pas facile de critiquer un album qui a l’air de plaire surtout à des gens 10 ans plus jeunes que soi, et qui selon certains experts pompeux, représente la meilleure galette d’un groupe qui incarne le renouveau du métal punk. Wô menute ! On a déjà entendu ça ! Eh bien, Avenged Sevenfold ne convaincra pas tous les sceptiques, mais une bonne partie quand même.

 

Ne criez donc pas trop vite au génie, mais diable que ça fait du bien d’entendre autre chose qu’un gars qui chante et qui est interrompu aux dix secondes par un gars qui crie. Quand on voit les gars d’Avenged, on se dit tiens, voilà cinq emos. Quand on entend leur musique, on se fait remettre les pendules à l’heure : guitares pesantes, refrains mélodico-pop-punk, voix semi-criarde légèrement éraillée, solos en spirales, pièces de plus de huit minutes, etc. Oh ! Alors ces jeunes messieurs voudraient bien qu’on les prennent au sérieux. Et bien hands down, City Of Evil est effectivement un très bon album métal.

 

Très bon parce qu’il ne répète pas les pénibles clichés du genre (dont l’apparence ridicule de certains). Très bon parce que les musiciens sont réellement talentueux, parfois même impressionnants, particulièrement Synyster Gates à la guitare et The Reverend à la batterie. Pas comme ces crétins de boys bands déguisés en durs à cuire à 5 cents (lire, entre autres, Three Days Grace et Godsmack). Et très bon parce que l’écoute n’est jamais ponctuée de longueurs (enfin, pour un amateur du genre bien sûr) et que les pièces sont suffisamment accessibles pour devenir accrocheuses avec le temps.

 

Mais je me tempère aussitôt, car City Of Evil n’a pas que des qualités : si la plupart des pièces sont excellentes en tous points (déchaînée Burn It Down, premier extrait Bat Country, superbe The Wicked End, originale Sidewinder), quelques moments douteux sont à relever : l’espèce de pseudo-hommage à Guns N’ Roses que constitue la ballade Seize The Day, et quelques passages à vide dans Strenght Of The World, entre autres. De plus, on sent que les jeunots n’ont pas encore atteint leur plein potentiel. Bref, sans révolutionner le genre, City Of Evil a au moins la qualité de faire oublier un certain temps quelques groupes de crap metal qui ne méritaient vraiment pas toute l’attention qu’il y avait sur eux. Une belle qualité, que d’avoir de l’audace ET du talent, dans le monde exigeant du métal…

 

J’ai particulièrement apprécié :
 – « The Wicked End »
 – « Sidewinder »
 – « Trashed And Scattered »

 

Note : ***1/2

Par
Lire les 155 articles par

7 Réponses »

  1. Wahou ! Désolé mais certains de ts propos me font bondir ! Sais tu ce qu’est un boys band ??? Je ne pense pas, tout ce qui n’est pas classé dans le métal y rejoindrait à t’écouter. Je trouve dommage que tu ais besoin de rabaisser certains groupes (qui entre guillemets sont loins d’être mauvais), tout ça pour réhausser le tien. Ce que tu as écris me faire dire qu’il n’en vaux pas la peine, en tout cas même si ce groupe est bon (je ne juge pas sans écouter) tu m’as coupé l’envie de le connaitre rien qu’avec tes quelques lignes …

  2. Salut Mag !

    1. Je n’aime pas que le métal, loin de là. Tu le saurais si tu lisais mes autres critiques.

    2. Je possède moi-même le dernier album de Three Days Grace, que j’écoute d’ailleurs à l’occasion. C’était pour créer une image, une réaction. Et tu en as eu une.

    3. Les boys bands ne sont pas tous cinq gars métrosexuels qui dansent ensemble. Un boys band, c’est un groupe musical créé de toutes pièces par des experts en marketing. C’est le cas de Three Days Grace, entre autres.

    4. Avenged Sevenfold c’est pas si bon que ça (je vais d’ailleurs bientôt planter Waking The Fallen, leur album précédent). Alors ne te sens surtout pas obligé(e) de les écouter.

    5. Si tu n’as pas aimé ma critique, moi au contraire j’ai bien aimé la tienne : piquante, audacieuse et forte. Et je suis très sérieux. Écrire des critiques et ne pas s’en attirer, ça devient morne.

    Allez ! Faisons la paix…

  3. Coucou !
    Je tiens à m’excuser, c’est vrai je n’ai pas lu tes autres critiques, à vrai dire c’était la première fois que je passai sur ce site, du coup j’y ai jeté un rapide coup d’oeil.
    Je me suis permis de dire ce que je pensai car Three Days Grace est un groupe que j’aime particulièrement (d’ailleurs comment as tu su que je parlai de ce groupe et pas de l’autre que tu as cité?)
    Je ne cherchai en aucun cas la guerre ^^ je te rassure!
    A bientot pour une prochaine critique sur une de tes critiques peut être …

  4. Allo Mag !
    Content de voir qu’aucun de nous deux n’est rancunier (en fait, on s’est même pas chicanés… :P)

    J’en ai déduit que tu parlais de Three Days Grace parce que Godsmack c’était plus populaire dans mon jeune temps (fin 90’s). Ceci dit, j’adore « Animal I Have Become », « It’s All Over » et la pièce-titre « One-X » (j’ai pas leur premier CD). J’ai juste un peu de réserve pour leur formule qui est copiée par pas mal de bands.

    Alors voilà ! J’espère qu’on va revoir de tes commentaires sur dimanchematin.com ! Bonne fin de semaine…

  5. Je ne suis pas tout à fait en accord avec ta critique. En ce qui concerne Three Days Grace et Godsmack (2 groupes que j’adore^^), il me semble que pour Three Days Grace, personne du groupe n’a tenté de jouer les durs et pour Godsmack, ils ont très bien leur rôle:p.
    Pour en revenir au sujet même de cette critique, je ne considère plus Avenged Sevenfold comme un groupe métal. Cet album a plutôt pris des tendances pop-punk (on s’entend sur punk, plus que pop), avec un soupçon de métal. Cela dit, City Of Evil reste excellent, mais Avenged Sevenfold a, par la même occasion, renoncé à une catégorie de fans pour pouvoir en atteindre une plus grande, ce que je trouve dommage.

  6. Ben moi je trouve que Avenged Sevenfold c’est le meilleur groupe qui a jamais existé pi aussi ben pour répondre au commentaire de Julie ben ils n’ont pas faites un autre album pour attirer d’autres fans, c’est parce que M. Shadows a eue une chirurgie mineure a la gorge parce qu’il criais trop! et il a changer de maison de disque! Olala

  7. Je peux comprendre qu’il ait subi une chirurgie, cela dit, la musique n’a rien à voir avec la gorge de monsieur. Les guitares n’en souffrent malheureusement pas.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1574 , 2