DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
1 an en AllemagnePartir un an pour voyager, pour travailler, pour vivre à travers une autre culture. Partir un an à Freiburg en Allemagne pour découvrir, savourer et revenir...

Au cœur de la Forêt-Noire

Par • 21 mars 2011 à 9:23

Qui n’a jamais entendu parler de Hansel et Gretel, de la Belle au bois dormant ou encore du Petit Chaperon rouge? Tous ces contes de notre enfance ont un point commun : ils se déroulent dans une seule et même région, la Forêt-Noire (Schwarzwald en allemand). L’origine de ce nom remonte à l’époque romaine alors que la dense forêt de conifères masquait les rayons du soleil.

Situé à l’extrême sud-ouest de l’Allemagne, ce massif montagneux du Bade-Wurtemberg couvre une superficie d’environ 160 km de longueur pour 60 km de large. Les paysages sont variés et divisés en trois zones. Au nord, les routes sinueuses sont bordées par des forêts d’épinettes. Le centre, quant à lui, est constitué de vallées et de pâturages où les habitants cultivent la vigne et les céréales. Finalement, le sud est parsemé de lacs et de sommets relativement élevés où la montagne du Feldberg culmine à 1493 mètres.

La Forêt-Noire c’est aussi une région culturelle distincte. En plus de l’allemand, deux dialectes sont fréquemment parlés, l’alémanique et le souabe (Alemannisch, Schwäbisch). Côté gastronomie, il n’y a qu’à penser au célèbre gâteau forêt-noire ou au jambon fumé qui porte lui aussi le même nom. Les cerisiers sont cultivés un peu partout et leurs fruits se retrouvent aussi bien accompagnés de crème pour les desserts que distillés au fond d’un verre pour produire le fameux Kirschwasser, un schnaps. L’image de la cerise se veut même intégrée au costume traditionnel des jeunes femmes dont le chapeau est orné de gros pompons rouges (si elles ne sont pas encore mariées ou noir dans l’autre cas).
L’endroit est une destination touristique de premier choix. Nombreux sont ceux qui viennent fréquenter les sources thermales ou les sentiers qui sillonnent la forêt et ces derniers sont fort appréciés de la population locale car ils peuvent ainsi échapper à l’humidité des chaudes journées d’été. La ville d’Ihringen qui est située 20 km à l’ouest de Freiburg est considérée comme étant la ville la plus chaude du pays.

(…)

Vous pouvez suivre le périple de Mathieu en Allemagne et lire d’autres anecdotes sur son blogue personnel : http://mathieufrechette.com/blog/

Par
Lire les 17 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 5263 , 2