DimancheMatin.com | Et si la semaine commençait autrement en 2020? :-o   

Astonvilla – De jour comme de nuit… (2005)

Par • 29 décembre 2006 à 15:25

Obscur groupe rock français, Astonvilla (nommé ainsi en l’honneur de la célèbre équipe britannique de foot du même nom) roule pourtant sa bosse depuis 1994, avec des hauts et des bas. Quatre albums et 150 000 copies vendues plus tard, le quintette parisien mené par Fred Franchitti nous as servis l’an dernier De jour comme de nuit…, un album fortement influencé par le rock anglo-saxon bien musclé.

 

 

On ne peut pas dire qu’Astonvilla est un groupe très original ; pigeant principalement dans le répertoire rock américain des années 90, la troupe à Franchitti se contente de recettes à toute épreuve pour farcir ses galettes. Le résultat a souvent été mitigé, mais ce dernier essai, après maintes écoutes, finit par laisser filtrer une certaine couleur franchement française. Les pièces arena rock sont encore là (« Regarde-moi », « Rockmusic », « Coming Out », « À vendre »), mais entre deux chansons pesantes, on retrouve parfois de fort belles balades (« Un million de lézards », « Un homme bien », « Ma blonde ») et mêmes quelques explorations planantes et engagées(« Champagne », « Soldier »). On ne réinvente pas le bouton à quatre trous, mais disons que le tout est efficace, ou plutôt le devient, car les premières écoutes peuvent être décevantes.

 

Indéniablement sous-estimé, Astonvilla constitue cependant l’un de ces groupes qui ne connaîtront jamais de succès à l’échelle planétaire, et on le comprend avec De jour comme de nuit… La recette est tout simplement mieux utilisée par d’autres, et trop utilisée par plusieurs. Au total, le groupe français est loin d’être une nécessité dans le paysage musical des cousins, mais la qualité de son répertoire compense ces évidentes faiblesses.

 

J’ai particulièrement aimé :
 – « Regarde-moi »
 – « Coming Out »
 – « Un million de lézards »

 

Note : ***1/2

Par
Lire les 155 articles par

2 Réponses »

  1. Je ne connais que 2 ou 3 chansons d’eux et c’est franchement pas le genre de musique qui me plait. Même si on dit qu’il ne faut pas juger avec si peu de connaissances, je lis ta critique et j’ai pas plus le goût d’en essayer d’autres 😛 merci de me faire sauver de l’argent!

  2. Bien que j’aie été assez rude dans ma critique, c’est quand même un album que j’écoute encore parfois avec beaucoup de plaisir. Les textes sont énigmatiques et flous, mais souvent excellents. La musique est juste un peu convenue.

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1183 , 1