DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique classiques du cinéIl y a de ces films inoubliables. De grands réalisateurs au grand écran... du grand cinéma pour de grands moments!

All About Eve : quand ambition rime avec obsession (1950)

Par • 21 décembre 2007 à 0:00

Produit par le légendaire et redoutable Darryl F. Zanuck (The Grapes of Wrath, How Green Was My Valley, etc.), All About Eve constitue une des grandes réussites du cinéma mondial. Les scénaristes américains d’alors travaillaient d’arrache-pied pour contenter à la fois les grands manitous de l’industrie et le public friand d’histoires bien racontées. Plus d’un demi-siècle après sa sortie en salles, All About Eve n’a pas pris une ride; gageons que cette brillante satire du milieu théâtral ne se démodera jamais.

 

Mais de quoi parle-t-on au juste dans ce long métrage dont le titre a des résonances bibliques ? Chose certaine, on est loin de Ben-Hur et de The Ten Commandments !

 

Pour atteindre les plus hauts sommets, plusieurs artistes ne reculent devant rien. Ainsi, la timide Eve Harrington (Anne Baxter) admire au plus haut point la comédienne Margo Channing (Bette Davis) dont elle a applaudi toutes les prestations. Aperçue sous la marquise d’un théâtre, Eve est présentée à son idole par Karen (Celeste Holm), amie de la star. D’abord impressionnée, la jeune fan prendra de plus en plus de place dans la vie de Margo, devenant même sa secrétaire particulière. Son empressement à satisfaire les moindres caprices de sa patronne cache des desseins moins nobles… En fait, Eve désire par-dessus tout embrasser une carrière théâtrale et elle utilisera les connaissances de Miss Channing pour arriver à ses fins. S’étant rendue indispensable, l’opportuniste demoiselle empiètera également sur la vie privée de Margo, allant jusqu’à faire des avances à l’amant de cette dernière. Comme si ça ne suffisait pas, Eve développera une relation ambiguë avec Addison DeWitt (George Sanders), éminent critique de théâtre dont les écrits fielleux font trembler autant les dramaturges et les metteurs en scène que les acteurs les plus chevronnés. De son côté, la colérique Margo n’entend pas se laisser damer le pion par une petite intrigante sortie de nulle part… N’en disons pas plus, sauf que le punch final remet les pendules à l’heure : rira bien qui rira le dernier, quoi !

 

All About Eve regorge de moments mémorables et de scènes d’anthologie où les savoureux dialogues appuient là où ça fait mal. Tous les comédiens jouent merveilleusement avec une mention spéciale, bien sûr, à l’immense Bette Davis. On y voit, entre autres, Marilyn Monroe dans un court passage où, déjà, son magnétisme crève l’écran.

 

Ne laissant rien au hasard, les producteurs ont apporté beaucoup de soin au look du film. La direction artistique restitue à la perfection la splendeur des demeures de stars et les somptueux costumes reflètent avec une chaleureuse nostalgie cette époque révolue.

 

All About Eve fait partie de ces grands classiques qu’on peut voir et revoir avec un plaisir neuf à chaque fois.

 

Cet article est publié en collaboration spéciale avec http://www.calendrierculturel.com/

Par
Lire les 54 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1417 , 1