DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   

A Matter of Life and Death : du Iron Maiden rajeuni (2006)

Par • 7 octobre 2007 à 17:57

Lorsque je me suis procuré l’album A Matter of Life and Death du groupe-légende Iron Maiden (avec un an de retard, d’ailleurs), j’avais en tête une série de succès tel que Run to the Hills, The Trooper, Number of the Beast, Fear of the Dark… À la longue liste de succès quasi éternels s’ajoutait une tenue vestimentaire composée de t-shirts délavés à l’effigie du groupe, de moustaches dignes d’une chanson des Trois Accords et, au choix, de jeans déchirés ou de pantalons en spandex multicolore. Bref, les attentes étaient hautes pour cette formation qui, objectivement parlant, prend de l’âge. Est-ce qu’Iron Maiden est encore capable ? Est-ce que la magie est toujours là ?

 

Pour les fans du groupe, ne vous en faites pas : Iron Maiden est bien présent et en pleine forme. A Matter of Life and Death regroupe dix pièces qui sonnent comme dans le bon vieux temps, à quelques exceptions près. On reconnaît la recette qui a fait le succès du groupe : de longues chansons avec des riffs complexes à plusieurs guitares, une voix mélodieuse d’exception, des paroles recherchées et un côté viscéralement viril qui donne du matériel à tous les air guitarists de ce monde. Des pièces comme These Colours Don’t Run, Brighter Than a Thousand Suns et For the Greater Good of God se démarquent des autres tandis que Different World fait un single correct. Par contre, The Reincarnation of Benjamin Breeg est décevant pour un premier single.

 

Cependant, A Matter of Life and Death ne constitue pas le meilleur album de la formation. Évidemment, il y a le côté répétitif des chansons, mais on ne peut y échapper. Iron Maiden a fait son succès en ne changeant que très peu de style, de la même manière que AC/DC, par exemple. Après plus d’une vingtaine d’albums, le groupe s’est constitué une banque de hits solides qui font ombrage à leur nouveau matériel. De plus, les disques live sont plus énergiques et plus trash que les albums en studio plus soignés comme A Matter of Life and Death. Bref, s’il y a une chanson de ce disque qui survivra dans un éventuel énième greatest hits de la formation, le travail sera fait. Sinon, il y aura toujours ces bons vieux classiques d’Iron Maiden datant de l’époque des moustaches de métalleux.

 

****

Par
Lire les 99 articles par

2 Réponses »

  1. Bonne critique d’un excellent album. J’y ai vu peut-être un peu plus de fraîcheur que toi mais ta critique est juste… Définitivement un 4 étoiles!

  2. En fait, plus je l’écoute, plus je me rends compte que je ne me tanne pas. Fraîcheur ou pas, c’est diablement bon !

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 4476 , 1