DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique broueUn blogue sur la bière. Plongez vos papilles dans l'univers brassicole. Dégustation et découvertes pour ceux qui ont envie de lever leur verre à la bonne bière.

5 à 7 dans Rosemont – La Succursale

Par • 19 mai 2011 à 21:09

Brasserie artisanale La SuccursaleCollaboration spéciale de Geneviève Dulude

Une nouvelle microbrasserie, La Succursale, a ouvert ses portes hier, le 18 mai 2011, sur la rue Masson. Ayant manqué l’ouverture (ayant surtout anticipé la cohue du premier soir) je m’y suis rendue aujourd’hui, 19 mai 2011 pour le 5 à 7.

En entrant, ce qui frappe, c’est l’aspect relax et décontracté de la place. Du béton, du bois et beaucoup de bruit. Des rires et des cris. Au fond de la brasserie, les cuves de brassage et les poches de malt complètent le décor. Des tables que les clients agencent à leurs grés aux chaises que l’on se partage, tout est amical. La musique est discrète. La foule se compose d’hommes et de femmes de 25 à 35 ans, probablement des travailleurs des alentours.

Le service est sympathique mais plutôt lent. Soyons indulgent, c’est l’ouverture et la période de rodage. J’y ai pris le kit de dégustation qui présente, en format réduit, les 4 bières brassées sur place. Malheureusement, le manque de verre a retardé ma commande car la majorité des clients profitaient aussi de ce kit pour découvrir d’une seule visite l’ensemble de l’offre maltée. Comme accompagnement, j’ai commandé les croûtons au fromage de chèvre et pistaches.

Mes consommations :

  • Petite côte : Bière blonde, plutôt aqueuse (comme l’ensemble de l’offre brassicole), peu d’amertume, désaltérante, arrière-goût réconfortant de céréales.
  • La Succursale : Bière ambrée, odeur de caramel mais goût pas du tout sucré, belle amertume, bel équilibre entre le goût céréalier et celui du houblon.
  • Radschläger : Bière ambrée, amertume mordante, aspect visuel identique à celui de La Succursale.
  • 1814 : Bière noire aux reflets bruns et cuivrés. Odeur cendrée de torréfaction. Grande amertume. Goût de café fort ou de chocolat noir pas fruité du tout. La plus forte en alcool mais non apparent.
  • Croûtons fromage de chèvre et pistaches : Je m’attendais à de petits croûtons tartinés de fromage et où on aurait déposé des pistaches. Ô que non! On m’a apporté une assiette avec des croûtons vraiment craquant assaisonnés au sel et à l’ail et un petit pot « style confiture maison » rempli d’une tartinade tiède et crémeuse de fromage de chèvre, remplie de grosses pistaches et légèrement sucré au miel (je crois). Ce mignon petit encas vaut son petit 5$. Il est très agréable avec la Radschläger car les croûtons font ressortir l’amertume de la bière, alors que la bière fait ressortir le sucre et l’onctuosité de la tartinade.

Points à améliorer :

  • La quantité de verres disponible
  • La rapidité du service
  • Une bière brune ou une bière blanche brassée sur place aurait avantage à figurer au menu.
  • Le coin lave-vaisselle et cuisine est minuscule; je ne sais pas si ça s’améliore car ça semble fixe, mais je plains les gens qui y travaillent! Surtout quand on perd de visuel le cuisinier en raison de la vapeur quand quelqu’un ouvre le lave-vaisselle!

On y retourne pour :

  • Le bon goût des bières.
  • Le bon goût des à-côtés.
  • La présentation simple et éloquente des bières.
  • Des cocktails à base de bière et du cidre pour ceux qui n’aiment pas le goût de la bière.
  • Des bières « invitées » qui complètent celles qui sont brassées sur place.
  • Le côté accessible du lieu, on s’y sent bien et à sa place.

Longue vie à La Succursale et à la diversité des microbrasseries.

Site web : http://lasuccursale.com/
Twitter : http://twitter.com/lasuccursale

Par
Lire les 37 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 2571 , 1