DimancheMatin.com | 10 ans de communication et de divertissement   
Chronique 11 questionsPourquoi poser 10 questions lorsqu'on peut en poser 11? Série d'entrevues colorées exclusives à DimancheMatin.com.

11 questions à Philip Labrie

Par • 22 juin 2012 à 12:37

Les Bandits Gentils sont un groupe d’humour émergent qui s’inspirent de RBO. Ils seront de passage à Sainte-Anne-des-Monts le 17 août prochain à la Maison de la Culture. DimancheMatin.com a profité de l’occasion pour 11 quelques questions à Philip Labrie. Car pourquoi poser 10 questions, quand on peut en poser 11?

1.Étant officiellement une crevette de Matane d’origine, comment entrevois-tu de présenter un premier spectacle « live » tout près de chez vous?

C’est clair que je suis content de faire ça près de ma famille et amis de ma p’tite ville! Surtout que le show est vraiment bon alors j’ai bien hâte de leur en mettre plein la vue!

2.Explique-nous le genre de d’humour que tu affectionnes et donne-nous un exemple.

J’aime bien quand est l’humour noir et cynique. Malheureusement, ce n’est pas un type d’humour populaire. La plupart des gens vont trouver ces blagues insultantes. Personnellement, je crois que l’on peut rire de tout et qu’il n’y a pas de sujet tabou. Après tout, le bon goût est le pire ennemi de l’humour. En voici une en exemple: «  Quel est la première chose qui est passé par la tête des gens qui ont sauté du World Trade Center? » – Leurs pieds!

3.Puisque Philip Labrie ne se résume pas en un petit texte, quels aspects voudrais-tu que le monde sache sur toi?

Que je ne suis qu’un simple étudiant cinéphile qui aime faire son p’tit comique.

4.Laquelle de ces affirmations est vraie selon toi : « Dans les petits pots, les meilleurs onguents » ou « Plus t’es petit, plus t’es baveux »?

J’irais pour la seconde ; j’aime bien brasser et choquer les gens.

5.Pour quelle raison les Bandits Gentils ont-ils absolument besoin de toi?

Car j’ai un bon sens du « timing » pour bien faire sortir une blague. Quand on sort une idée, elle a souvent besoin d’être reformulée pour être plus drôle et j’aime bien faire ça.

 6.Avant de former les Bandits Gentils, pensais-tu un jour pouvoir compter sur un Corbino, un Portelance  et un Hubert comme amis en même temps?

Je n’ai jamais eu de problème à me faire des amis alors quand j’ai décidé de partir loin de chez moi pour étudier, je n’avais aucune idée avec quel genre de personne j’allais finir. Je crois que ça a bien tourné

 7.Dis-nous quelque chose de cynique, honnête, réfléchi mais exagéré.

A Montréal en ce moment, porter un carrée rouge sur ses vêtements est passible d’arrestation. On a une loi anticonstitutionnelle en place au Québec et apparemment la majorité de la population l’appuie même si le barreau crie à l’injustice. Le gouvernement Charest escroque les Québécois et réprime les contestations pacifiques alors que certains crient: « Il était temps! » Les étudiants sont montrés comme des terroristes par les médias quand leur combat est contre l’injustice. Les forces de l’ordre font des crimes immondes contre des citoyens pendant que d’autres applaudissent de leur salon. Vive le Québec libre, moi j’vais vivre au Nouveau-Brunswick.

 8.Qui a le plus de charme entre Michelle Courchesne et Gabriel Nadeau-Dubois?

De loin, Michelle Courchesne! Son allure de pantin est adorable et ses ficelles me font penser à Pinocchio! Si seulement sont nez s’allongeait lorsqu’elle ment…

 9.Comment réagis-tu quand tu remets en question les politiques d’une entreprise et qu’on te répond « Parce que c’est la procédure »?

Je crie « JE SUIS LA PROCÉDURE! » et je fais des bruits de mitraillettes en faisant semblant de les tirer comme RoboCop.

 10.Pourquoi les gens de la Haute-Gaspésie devraient-ils venir voir les Bandits Gentils en spectacle?

Parce que je peux garantir que le show va être vraiment drôle et ce n’est pas comme s’ils avaient mieux à faire de toute façon.

11.À quoi pouvons-nous nous attendre pour le spectacle de ta part?

Attendez-vous à un présentation assez spéciale avec quelqu’un de bien connu dans le coin…

 

Par
Lire les 242 articles par

Laisser un Commentaire

Code de lecture : 1870 , 1